Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

En examinant des restes fossilisés retrouvés dans l'Utah durant les années 1990, deux paléontologues américains ont identifié une nouvelle espèce de dinosaure. Baptisée Rhinorex condrupus, celle-ci se caractérise par un énorme nez dont la fonction reste encore un mystère.

Surnommé le "roi nez", Rhinorex condrupus est un nouveau spécimen de dinosaure mis en évidence par Terry Gates et Rodney Scheetz, deux paléontologues américains. Les restes de la créatures ont été retrouvés dans les années 1990 au sein d'une formation géologique connue sous le nom de Nelsen.

L'ensemble de strates se situe dans l'Utah et est particulièrement réputé pour les fossiles du Crétacé qu'il recèle. Une partie de ceux-ci sont actuellement stockés dans l'université Brigham Young de la région. Un véritable trésor paléontologique qui a conduit récemment à découvrir cette nouvelle espèce. Terry Gates et Rodney Scheetz s'attelaient à soustraire la roche enrobant les restes entreposés lorsqu'ils ont réalisé qu'ils avaient affaire à un nouveau spécimen.

"Il y avait à peu près le crâne entier, ce qui est merveilleux" a déclaré Terry Gates dans un communiqué, tout en soulignant les difficultés d'une telle entreprise. "La préparation a été très difficile. Il a fallu près de deux ans pour extraire le fossile du grès dans lequel il était intégré. C'était un peu comme extirper un crâne de dinosaure d'une allée en béton", a-t-il expliqué.

Un dinosaure herbivore à bec de canard

La description du Rhinorex a été publiée le 17 septembre dans le Journal of Systematic Paleontology. Selon les auteurs de l'étude, le spécimen mesure près de 9 mètres de long pour un poids total de plus de 4 tonnes. Il a vécu il y a environ 75 millions d'années et appartient à la grande famille des hadrosauridés, plus largement connue sous le nom de "dinosaures à becs de canards".

Les membres de ce groupe se distinguent pour la plupart (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article