Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Calcium, vitamines, oméga 3... Les nutriments nécessaires à une bonne santé sont souvent ajoutés en grande quantité dans les aliments que nous mangeons. Par exemple, les céréales sont tellement enrichies en fer que l'on peut l'extraire chez soi, avec un aimant ! Explications.

Demain matin, vous pourriez pimenter un peu le petit-déjeuner et impressionner votre entourage. Vous savez sans doute que certaines céréales sont « enrichies en fer ». Mais saviez-vous qu'il vous suffisait de quelques minutes pour récupérer des petits morceaux de limaille très simplement ?

Des céréales et un gros aimant

Pour cela, il vous faut quelques-unes de vos céréales préférées. Des Golden Grahams, par exemple, font l'affaire. Plus difficile, il vous faut un aimant puissant. Très puissant. Comme par exemple ceux que l'on trouve dans les disques durs. Mais avant de démonter votre ordinateur, demandez à la quincaillerie du coin s'ils ont des aimants néodymes, qui conviennent parfaitement.

Réduisez les céréales en miettes et mettez les dans un sac plastique à fermeture zip. Ajoutez un peu d'eau, mélangez le tout et laissez reposer entre 15 et 20 minutes. Les minuscules particules de fer sont présentes dans votre mélange mais encore invisibles.

Des céréales à la limaille ?

C'est à ce moment qu'il faut vous armez de l'aimant néodyme. Placez-le sous le sac, que vous agitez doucement d'avant en arrière. Au fur et à mesure, les particules de fer vont s'agréger dans le sac au niveau de l'aimant. Après 30 secondes d'agitation, tournez le sac avec précaution puis retirez l'aimant.

En dessous se cache un dépôt noir, plus ou moins grand selon la quantité de céréales employée. Il s'agit donc du fer, ajouté, sous forme solide, à vos céréales pendant leur préparation. Mais contrairement au fer alimentaire, dit ionique, cette limaille ne peut être absorbée par l'organisme.

Inutile, mais pratique. Le fer ionique s'oxyde très (...)


Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article