Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Paquets de cigarettes neutres : les Français sont sceptiques

La majorité des Français pensent que les paquets de cigarettes neutres n'auront aucune efficacité sur la consommation de tabac, selon les résultats d'un sondage OpinionWay pour le quotidien Metronews.

A l'instar de l'Australie, premier pays à avoir instauré les paquets neutres, la France devrait mettre en place cette mesure pour lutter contre le tabagisme. L'Australie a imposé en 2012 les paquets neutres recouverts à 80% d'images choc et d'avertissements de santé. Depuis cette prise de position, le prix du tabac n'a pas baissé et la contrefaçon n'a pas augmenté.

Les Français sont dubitatifs

En effet, la majorité des Français interrogés (77%) pensent que cette mesure est inefficace, qu'ils soient fumeurs (82%) ou non-fumeurs (76%). Les accros à la cigarette affirment même qu'ils fumeront autant et ce quel que soit leur âge. 88% des moins de 35 ans et 90% des plus de 50 ans ne modifieront pas leurs habitudes et continueront à acheter leur paquet.

Pourtant, deux études scientifiques (britannique et australienne) affirment que les paquets neutres sont efficaces pour lutter contre le tabagisme.

En juillet 2014, l'étude australienne de l'Université de Newcastle révélait que si les messages d'avertissement et les publicités ont peu d'effet sur la consommation de cigarettes, les paquets neutres «donnent un mauvais goût» au tabac et incitent plus à stopper sa consommation de cigarettes.

Celle publiée en avril 2014, par le British Medical Journal, affirmait qu'un fumeur sur trois ayant acheté des paquets neutres trouvait sa marque de cigarettes moins bonne qu'avant. De plus, les fumeurs de paquets neutres étaient 36,8% à penser tous les jours à arrêter de fumer, contre 21,8% pour les fumeurs de paquets classiques. Les auteurs de l'étude avaient conclu que «les paquets neutres et standardisés de cigarettes permettraient de diminuer l'attrait des jeunes pour le tabac et favoriserait un arrêt plus rapide de la consommation des fumeurs».

En revanche, les Français semblent majoritairement favorables à l'interdiction de la cigarette électronique sur les lieux de travail, dans les transports en commun et dans les espaces dédiés aux enfants. Et 44% d'entre eux déclarent que seuls la prévention et l'éducation sont efficaces pour lutter contre le tabagisme.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.011 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés les 25 et 26 septembre 2014.

Commenter cet article