Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Amputé d’une patte, un pingouin remarche grâce à une prothèse imprimée en 3D

Bagpipes le pingouin peut désormais se dandiner (presque) comme les siens. Amputé en 2007 de la patte gauche après s’être fait prendre dans les filets d’un pêcheur néo-zélandais, l’animal vient de se faire poser une prothèse. Selon le site néo-zélandais Stuff, ce prototype a été réalisé grâce à une imprimante en 3D.

Recueilli par les membres du centre international de l’Antarctique, Bagpipes se déplaçait jusqu’alors grâce à une technique pour le moins artisanale : les chercheurs récupéraient les protège-bouteilles en mousse de leurs bières et les ajustaient à la taille de son moignon. «Quand il sort de la piscine, il utilise des parties de son corps qu’il ne devrait pas, comme son bec et ses palmes. Avec un peu de chance, cette prothèse l’aidera à mieux répartir son poids», explique Mal Hackett chargée de s'occuper de l'animal, à Stuff.

«Le plus dur a été de scanner son pied»

Une trentaine d’heures ont été nécessaires pour mettre au point le prototype, réalisé bénévolement par un spécialiste du design en 3D, Don Clucas. «Le plus dur a été de scanner son pied car il n’arrêtait pas de se tortiller», raconte-t-il. Pour l’heure, Bagpipes porte une prothèse en plastique mais une nouvelle version en caoutchouc – pour lui éviter de déraper – sera réimprimée. En attendant, l’animal semble s’habituer à son nouveau membre, malgré quelques chutes.

Ce n’est pas la première fois qu’un animal retrouve l’usage d’un de ses membres grâce à une prothèse en 3D. Aux Etats-Unis, Shine, un poney amputé d’une patte après avoir été attaqué par un chien a été opéré – avec succès - en avril dernier.

Commenter cet article