Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

TECHNO - Après des mois d'enquête, Samsung devrait dévoiler, lundi 23 janvier, les raisons de l'explosion des batteries de son Galaxy Note 7. Le Wall Street Journal affirme, dès ce vendredi 20 janvier, avoir déjà la réponse, ou plutôt les réponses.

L'énorme fiasco qui a touché le plus grand fabricant de smartphones au monde est dû à deux erreurs: des batteries trop grosses et un problème dans la fabrication de celles-ci, selon le quotidien américain, qui cite plusieurs sources proches du dossier. Des informations qui viennent compléter celles publiées quelques jours plus tôt par l'agence Reuters.

Samsung a demandé à trois sociétés spécialisées et indépendantes d'enquêter sur le sujet. Résultat: les causes sont multiples. Car dans cette histoire, il y a deux fabricants de batteries: une filiale de Samsung, SDI, et une autre société, ATL.

Un problème qui en entraîne un autre

A l'origine, les premières explosions, quelques jours après la sortie du Galaxy Note 7 fin août, semblaient toucher les batteries fabriquées par la filiale de Samsung. Ce qui cloche? Celles-ci n'étaient pas de la bonne taille et ne rentraient pas parfaitement dans le smartphone. Conséquence: elles chauffaient trop, ce qui peut parfois entraîner l'explosion des batteries au lithium.

La société décide donc de rappeler les premiers téléphones vendus. En parallèle, précise le Wall Street Journal, Samsung demande à la société ATL d'augmenter sa production pour couvrir la demande. C'est justement cette accélération qui va entraîner des "problèmes de fabrications" dans ces autres batteries. Résultat: même les smartphones de remplacement explosent, ce qui contraint Samsung à arrêter totalement les ventes et à rappeler tous les Galaxy Note 7.

Commenter cet article