Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Le navigateur de Google conforte sa place de leader dans l'Hexagone et devance largement ses concurrents.

 

Pour le cabinet d’analyse StatCounter, Chrome est le navigateur le plus populaire au monde depuis 2012. Pour qu’il passe en première place en France, il aura fallu attendre novembre 2013. Depuis, le navigateur de Google n’a pas lâché sa couronne. Au mois d’avril, il détenait même près de la moitié des parts de marché dans l’Hexagone.

48,2% des internautes français se servent en effet de Chrome pour surfer sur la Toile, soit 1% de plus qu’un an auparavant. Petit à petit, le navigateur de Google conforte sa première place. A plusieurs encablures derrière, Safari résiste avec 19,52% de parts de marché, en particulier grâce à la forte proportion d’iPhone détenus par nos compatriotes. La France est en effet l’un des pays européens où les ventes d’appareils sous iOS ont le plus augmenté depuis un an. Le podium est complété par Firefox avec 15,04% des parts de marché. Le navigateur de Mozilla reste quasiment au même niveau que l’an dernier.

 

Les deux navigateurs de Microsoft prennent quant à eux les quatrième et cinquième places. Internet Explorer continue sa lente chute pour ne plus détenir que 5,7% de parts de marché (contre 9,4% un an auparavant). Un recul qui n’a visiblement pas profité à Edge qui peine toujours à convaincre les Français : il n’est utilisé que par 3,95% des internautes. En un an, ce chiffre n’a augmenté que de 1,4%. Et pourtant, Microsoft n’a pas ménagé sa peine pour pousser les internautes à se servir de Edge… à la place de Firefox ou de Chrome. Même l’arrivée des extensions, très attendues, n’a visiblement pas réussi à faire chavirer le cœur des Français.

Au niveau mondial aussi, Chrome est en tête avec plus de 53% de parts de marché. Loin derrière à la deuxième place, on trouve Safari, utilisé par 14,64% des internautes, et sur la troisième marche du podium (8,41%), un navigateur pour mobile d’origine chinoise : UC Browser. Une place qu’il a « volé » à Firefox en septembre dernier, grâce à sa forte utilisation dans l’Empire du milieu, mais aussi en Inde, en Indonésie et sur des marchés émergents.

Source :
StatCounter

Navigateurs : Chrome séduit la moitié des Français

Commenter cet article