Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Pour retarder l'éjaculation, 19 % des hommes pensent à leur travail, 17 % boivent de l'alcool et 11 %... font du calcul mental. Des « astuces » originales !

L'éjaculation précoce est un trouble sexuel qui touche environ 1 homme sur 5 en France. D'après un récent sondage mené par la marque Zava auprès de 1024 adultes en Europe et aux États-Unis, 31 % des hommes estiment qu'ils éjaculent trop rapidement lors d'un rapport sexuel. Une angoisse apparemment infondée puisque, selon ce même sondage, 75 % des femmes trouvent que l'endurance de leur partenaire est suffisante...

Quoi qu'il en soit, 96 % des hommes interrogés par la marque Zava ont déjà essayé de retarder leur éjaculation pendant un rapport sexuel. Et leurs « astuces » sont aussi surprenantes qu'insolites !

Première idée : 63 % des hommes concernés retardent leur éjaculation en... changeant de position : la position du missionnaire est d'ailleurs plébiscitée par 56 % des participants, devant la position de la levrette (34 %), la position de l'Andromaque (31 %), la position des cuillères et la position du 69 (17 %).

Faire une pause, changer de position ou faire du calcul mental

Deuxième solution, beaucoup plus évidente : 48 % des répondants font, tout simplement, une pause lorsqu'ils sentent la jouissance arriver. Plus surprenant peut-être : 37 % des hommes se masturbent avant de faire l'amour, 17 % boivent de l'alcool et 3 % utilisent un sex-toy spécialement conçu pour retarder l'éjaculation.

Penser à autre chose, est-ce une bonne solution ? En tout cas, pour retarder l'éjaculation, 19 % des hommes interrogés pensent à leur travail, 15 % pensent à une personne jugée « non-attirante » et 5 % ... à un membre de leur famille. Moins effrayant (?), 11 % des hommes font du calcul mental. Des astuces de grand-père ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article