Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Avez-vous déjà entendu parler de « sexe tantrique» ? Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, suivez-nous et nous vous dévoilerons comment faire l’amour sans être obsédé par la performance sexuelle.

Sexe tantrique : qu’est-ce que c’est?

Le sexe tantrique se réfère à la pratique du Tantra, une philosophie qui a vu le jour en Inde. Elle est basée sur une parfaite union et osmose du corps et de l’esprit. Indirectement, cette philosophie affecte la sexualité, puisqu’une mentalité de non-jugement est adoptée, dans laquelle la personne se connecte à son être et à celui de son partenaire. Le Tantra nous permet de vivre avec plus de liberté et nous aide à développer les sens et la façon d’aimer les autres.  Contrairement à un rapport sexuel classique, l’orgasme n’est pas le but ultime d’un rapport sexuel tantrique. Ce qui importe, c’est plutôt la manière et les moyens de l’atteindre. 

Les 4 étapes du sexe tantrique 

Nous vous aiderons à expérimenter cette pratique et nous vous présenterons une série d’exercices qui peuvent vous aider à améliorer l’expérience sexuelle et, par conséquent, le plaisir qui en découle.

1. Le présent sacré

Le meilleur moyen de se connecter avec soi-même  est de mettre l’accent sur l’ici et le maintenant. En fait, si nous nous concentrons sur le passé ou les attentes, il est très difficile d’atteindre non seulement l’orgasme, mais l’érection. 
Pour le Tantra, le seul moment qui existe est le présent. Il est considéré comme un moment sacré.  Comment ça fonctionne ? Juste avant la rencontre sexuelle, il faut vous assoir, nus, l’un devant l’autre. Vous devez d’abord garder les yeux fermés pendant 2 ou 3 minutes pour vous concentrer sur votre propre respiration. Ensuite, ouvrez les yeux et plongez dans le regard de votre partenaire pendant cinq minutes en tâchant de coordonner votre respiration avec la sienne. Ensuite, alternez vos respirations ; quand vous inspirez, votre partenaire doit expirer. Cet exercice permet d’abord de se relaxer et de créer une connexion profonde avec le partenaire.

2.  Le contact visuel

Il y a beaucoup de gens qui ont peur de se regarder directement dans les yeux, mais le regard est plus parlant que mille mots. Nus l’un en face de l’autre, il est possible d’augmenter la connexion simplement en maintenant un contact visuel. Pour ce faire, il suffit d’essayer de déchiffrer ce que votre partenaire ressent. Il s’agit d’être conscient de ce qui se passe réellement dans ce moment spécial. Cet exercice permet de créer une profonde intimité grâce à l’échange des regards. 

3. Contrôle des chakras (centres d’énergie) et toucher 

Le Tantra met l’accent essentiellement sur les chakras, qui sont les centres d’énergie du corps. Cette pratique favorise l’échange énergétique entre le couple. Afin de pouvoir travailler les chakras, il faut effectuer un massage sur tout le corps. Une fois que le corps entier de l’un des partenaires a été massé, les deux changent de rôle. Une fois que les deux ont donc expérimenté ce massage, ils sont prêts pour la rencontre sexuelle.
Alors que vous respirez de manière opposée, commencez à vous caresser et à vous embrasser sans jamais cesser de vous regarder. Cette suite d’exercices fait en sorte d’augmenter le désir et de faire de ce moment d’intimité un instant d’émotion profonde et intense.

4. L’orgasme tantrique

Dans le cadre d’un rapport sexuel tantrique, l’orgasme n’est pas la finalité. Il n’est pas court comme dans un rapport sexuel normal. Il est plutôt long et parcoure tout le corps. Pour y arriver, il faut savoir maitriser les contractions de son périnée lors de cette montée de désir sans oublier de respirer profondément. Plusieurs positions sont idéales pour atteindre l’orgasme tantrique comme l’Andromaque qui permet à l’homme de garder un contact visuel permanent et de caresser sa partenaire. La position du  missionnaire est aussi intéressante car elle permet un contact intégral des corps des deux partenaires.  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article