Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Le terme antioxydant est certes très répandu aussi bien dans le domaine de la nutrition que celui du bien-être. Mais peu de personnes connaissent la signification exacte du terme. 

Qu’est-ce que c’est ?

Comme leur nom l’indique, les antioxydants sont des molécules qui agissent contre l’oxydation de quelques substances chimiques. Cette anti-oxydation limite, en effet, la production des radicaux libres. Il est donc important de marquer un temps d’arrêt sur les radicaux libres avant d’expliquer les antioxydants.

 

Les radicaux libres

Il s’agit de molécules produites naturellement dans notre corps. Celles-ci aident à lutter contre l’invasion de virus ou de bactéries. Ils font donc partie du système immunitaire. Mais ce qui distingue ces molécules, c’est qu’elles perdent un électron et vont donc chercher à le récupérer. Ce qui les rend agressifs.

Ceci dit, à faible dose, les radicaux libres ne sont pas nocifs. Mais lorsque leur production est importante, l’on parle d’oxydation. Les radicaux libres entraînent alors des chaînes de réactions qui s’attaquent aux cellules. Et ces dernières semblent comme « rouillées ». Les radicaux libres même s’ils sont nécessaires à la survie du corps humain, détruisent peu à peu certaines molécules et protéines…. C’est donc leur instabilité qui est néfaste. Et pour contrer ce processus d’oxydation, l’on a justement besoin d’antioxydants !

 

Qu’est-ce que les antioxydants ?

Les antioxydants sont sous forme de vitamines, d’enzymes et de minéraux qui neutralisent les radicaux libres en excès et les empêchent d’endommager les principales cellules de l’organisme notamment les membranes lipidiques, les protéines mais aussi l’ADN.

Les antioxydants présents dans le corps sont parfois peu nombreux. Ils ne peuvent donc pas combattre l’agression. Alors un déséquilibre (entre radicaux libres et antioxydants) s’installe. On parle de stress oxydatif qui, à son tour, cause moult méfaits sur l’organisme allant du relâchement de la peau à la fragilité des ongles en passant par l’installation des tâches brunes, des rides… Bref, l’organisme semble bien plus vieux ! Ceci est spécialement important lorsqu’un sujet a une mauvaise hygiène de vie (tabac, alimentation déséquilibrée, pollution, troubles du sommeil…) Et c’est là où l’on a besoin d’un « coup de pouce » de la part des antioxydants.

 

Les bienfaits des antioxydants

Les antioxydants agissent en défenseurs car ils luttent contre les méfaits des radicaux libres en excès. Une bonne alimentation riche en antioxydants contribue à la diminution du taux de cholestérol et à la réduction du risque de maladies cardio-vasculaires. En effet, parmi les vertus des antioxydants, on citera le fait qu’ils empêchent l’oxydation des graisses et leur installation dans les artères et les vaisseaux sanguins.

On voue également aux antioxydants le mérite de protéger l’œil et la vision. Ils seraient aussi capables de retarder le vieillissement cutané et agissent contre l’obésité et le surpoids puisqu’ils empêchent l’installation de la graisse.

 

Où peut-on les trouver ?

Certes nous en possédons tous dans nos organismes, il s’agit d’antioxydants dits « endogènes » mais ceux-là sont généralement en quantité réduite. Les antioxydants dits « exogènes » sont, en revanche, apportés par certains aliments. Beaucoup de fruits et légumes en contiennent. Certains sont même des concentrés en antioxydants.

On cite les épinards, le chou, les tomates, l’ail, les asperges, le citron, les oranges, les poivrons, les pêches, les myrtilles, le cassis, le kiwi, le choux, la papaye, les fraises, les carottes, les légumes verts, le thé, mais aussi l’huile de tournesol, de soja ou de maïs, la margarine, le beurre, le foie, les œufs, les poissons, les viandes, les fruits de mer, le pain complet…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article