Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Après un repas copieux, il arrive que l’on se sente ballonné et que l’on soit victime de distension abdominale. En effet, une digestion trop lente peut provoquer des symptômes inconfortables voire douloureux tout en donnant l’impression d’avoir le ventre gonflé. Souvent, ces troubles digestifs sont la conséquence d’une accumulation de gaz dans l’intestin grêle et peuvent être soulagés grâce à certaines astuces. Zoom sur ces remèdes qui permettent d’atténuer les ballonnements.

Les ballonnements peuvent être source de gêne et d’inconfort, notamment en société. Ils s’accompagnent souvent d’un besoin d’expulser des gaz ou d’éructer, provoquant de fortes douleurs au niveau de l’abdomen.

Les causes des ballonnements

Plusieurs raisons peuvent entrainer une sensation de ballonnements, notamment :

– Une alimentation qui favorise les ballonnements : graisses, épices, sucres, boissons gazeuses, café ou encore les aliments qui fermentent dans l’intestin ( légumineuses, produits laitiers, crucifères, pommes, etc…)

– L’anxiété et le stress : on dit souvent que l’intestin est notre deuxième cerveau, et pour cause, il contient des millions de neurones qui émettent des signaux favorisant ou entravant son fonctionnement. Ainsi, un niveau élevé de stress peut provoquer des spasmes, des ballonnements et des troubles digestifs

– L’aérophagie : le fait d’avaler beaucoup d’air, par exemple en mangeant rapidement ou en mâchant des chewing-gum, peut provoquer des ballonnements

– Le tabac, qui acidifie le contenu de l’estomac et entrainer des flatulences

– L’intolérance au lactose qui provoque une fermentation au niveau de l’intestin et entraine des troubles de la digestion

– L’utilisation abusive de laxatifs qui irrite le côlon et rend l’intestin paresseux

– Certains troubles tels que le syndrome de l’intestin irritable qui ralentit la digestion et provoque une constipation, une infection gastro-intestinale, une dyspepsie ou un ulcère de l’estomac

Vous l’aurez compris, différentes causes peuvent être à l’origine de ballonnements et entraver la qualité de vie de ceux qui les subissent.

Un remède naturel pour lutter contre les ballonnements

Si vous souhaitez retrouver un ventre plat, essayez ce remède naturel

Ingrédients :

– 1 citron

– 1 concombre

– Une cuillère à soupe de gel d’Aloe Vera

– 1 cuillère à soupe de gingembre râpé

– Une pincée de persil

– ½ verre d’eau

Pour des résultats probants, nous vous conseillons de vous procurer des ingrédients d’origine biologique.

Préparation

Mélangez tous les ingrédients de sorte à obtenir une préparation homogène. Buvez cette boisson tous les matins à jeun pour soulager vos problèmes digestifs.

Les bienfaits des ingrédients

Citron :

L’agrume a la réputation d’être un allié de taille pour une bonne digestion. En effet, grâce à sa teneur en acide citrique, le citron stimule la sécrétion de bile par le foie et aide à décomposer les graisses plus facilement.

Concombre :

Le concombre regorge d’eau et de fibres, faisant de lui un excellent bouclier contre les ballonnements. Les chercheurs considèrent que les graines de ce légume aident à lutter contre la constipation et à éliminer les déchets présents dans l’organisme.

Aloe Vera :

L’Aloe Vera a de nombreuses propriétés pour l’organisme. Cette plante a fait ses preuves pour réduire les douleurs abdominales et les flatulences chez les personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable.

Gingembre :

Recommandé par les scientifiques pour soulager les flatulences, le gingembre est un traitement naturel contre la dyspepsie. En effet, il permet d’accélérer le transit intestinal suite à un repas copieux.

Persil :

Le persil fait partie des végétaux les plus riches en vitamines et en minéraux. Diurétique naturel, il permet également qui de soulager les troubles digestifs en prévenant les ballonnements et en atténuant les flatulences. Ainsi, le persil possède une activité dépurative qui aide à éliminer les déchets de l’organisme.

Mises en garde

Le citron est déconseillé en cas de troubles biliaires ou gastriques.

Le persil est riche en vitamine K, déconseillée aux personnes sous traitement anticoagulant.

L’aloe vera n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans. Les personnes souffrant d’inflammation chronique des intestins, d’appendicite ou d’hémorroïdes ne devraient pas consommer cette plante.

Le gingembre est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de maladie du sang.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article