Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Parmi les causes qui peuvent altérer une nuit paisible, les crampes aux jambes. Celles-ci sont particulièrement douloureuses et peuvent provoquer un inconfort pendant l’endormissement ou la nuit. Heureusement, quelques conseils pourront vous aider à éliminer ce mal. 

De nombreux facteurs peuvent provoquer cette sensation pénible. Découvrez comment soulager les crampes aux jambes la nuit avec ces 5 astuces pour retrouver un sommeil profond, réparateur et sans douleur.

Les crampes nocturnes : des obstacles au sommeil

Un repos réparateur et profond est la pierre angulaire d’une bonne santé. Et pour cause, c’est à ce moment-là qu’opère le renouvellement cellulaire et l’apaisement du système nerveux. Des crampes aux jambes peuvent altérer le sommeil et provoquer des réveils fréquents, nuisant ainsi à la qualité de la nuit. La fatigue est donc au rendez-vous le lendemain. Heureusement, il existe des conseils pour pallier ce phénomène et avoir une relaxation physique totale pendant l’endormissement.

Crampes aux jambes nocturnes, comment se manifestent-elles ?

Caractérisées par des douleurs aux jambes survenues pendant la nuit, les crampes nocturnes apparaissent généralement dans le muscle du mollet et peuvent s’étendre aux pieds ou aux orteils, explique le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste, dans un article du Journal des Femmes. Ce phénomène tire son origine d’une contraction musculaire involontaire qui n’implique pas forcément un effort physique, et est aussi spasmodique. Cette dernière est douloureuse et peut immobiliser le muscle de quelques secondes à plusieurs minutes. L’âge peut également augmenter leur fréquence.

 

Quels sont les facteurs qui favorisent les crampes nocturnes ?

Si certaines d’entre elles peuvent être inexpliquées, il existe des terrains propices à leur survenue régulière. Être debout trop longtemps ou exercer une activité professionnelle soutenue et physique pendant une longue période peut précipiter leur apparition. Ne pas boire suffisamment d’eau, suivre un régime alimentaire pauvre en fibres et en sels minéraux, certains médicaments ou maladies comme les neuropathies peuvent également favoriser les crampes musculaires la nuit, indique la spécialiste. Une raison suffisante pour adopter les bonnes dispositions pour les prévenir. Pour rappel, au-delà de bonnes habitudes, il est indispensable que vous consultiez un spécialiste si vous ressentez régulièrement ces inconforts. L’application de ces conseils vient en compléments à des soins médicaux ou pour anticiper ces risques.

Voici donc 5 astuces pour lutter contre les crampes nocturnes :

1- Un étirement des membres

Le stretching est une bonne habitude à adopter et ce, même si vous n’exercez pas d’activité physique. Cela vous permet de soulager le muscle et de prévenir l’apparition de ces inconforts qui surviennent aussi pendant la nuit. En position assise, étirez les deux jambes. Les orteils doivent pointer vers le haut et vous pouvez vous aider de vos mains. Vous pouvez également toucher vos pieds avec vos mains la tête vers le bas. Cet exercice soulage la colonne vertébrale mais aussi vos membres inférieurs. Pour finir en beauté, massez les zones les plus concernées par ces douleurs. Certains points sur les pieds permettent de soigner des inconforts spécifiques.

2- Des rituels douceur

Pour prévenir les douleurs des jambes, rien de tel que des habitudes délassantes. Un bon bain chaud  est donc un remède naturel tout indiqué pour empêcher l’apparition des crampes dans tout le corps. La température éliminera les tensions musculaires accumulées pendant la journée. Si vous ne pouvez pas vous accorder ce moment bien-être, une compresse chaude peut faire l’affaire, souligne le Dr Deborah Weatherspoon, éditrice médicale pour Healthline. Il suffit simplement de l’appliquer sur les zones concernées par les crampes. Autre conseil : ceux qui sont souvent concernés par ce problème peuvent également choisir des chaussures ergonomiques pour un meilleur confort de marche.

3- Une bonne alimentation

Nous sommes ce que nous mangeons. Ainsi, chaque aliment que nous consommons joue un rôle dans notre organisme. Pour lutter contre les crampes nocturnes, il est recommandé de diversifier son alimentation et de faire la part belle au magnésium, un minéral qui apaise les tensions musculaires et nerveuses.

4- De l’activité physique

Si le sport peut provoquer des crampes, une activité physique régulière est la meilleure façon de les prévenir. Une fois habitué au mouvement, vos muscles seront assez forts pour éviter ces douleurs. Veillez également à vous hydrater régulièrement pendant l’effort. Prendre l’habitude de boire de l’eau dès le réveil vous apporte de nombreux bienfaits.

5- Un bon échauffement

Pour les sportifs, certains gestes sont de mise. Les gestes techniques doivent être maîtrisés et exécutés correctement, avec un matériel adéquat. Cela peut être la forme des chaussures ou encore la taille d’une raquette de tennis, comme l’indique le Dr Della Valle. S’échauffer avant l’effort est par ailleurs primordial, sans oublier d’augmenter progressivement l’intensité des exercices réalisés pour ne pas solliciter brutalement les muscles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article