Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/ast%e9ro%efde/l-asteroide-2013-tv135-est-passe-a-un-peu-plus-de-6-millions-de-km-de-la-terre-le-16-septembre-dernier_63298_w460.jpg

 

Selon un communiqué de la NASA, des astronomes ukrainiens ont détecté début octobre un astéroïde dont l'orbite s'est 'approchée' de la Terre en septembre. Il devrait revenir nous 'visiter' en 2032, avec un risque de collision infime.


2013 TV135 : c'est le nom donné à cet astéroïde géocroiseur découvert le 8 octobre par les astronomes de l'observatoire d'astrophysique de Crimée (Ukraine). D'une taille estimée à environ 400 mètres, il se déplace suivant une orbite aussi proche du Soleil que l'orbite terrestre et nous a déjà rendu visite ! De loin...

En effet, les calculs ont montré que le 16 septembre, l'objet s'est approché à environ 6,7 millions de kilomètres de notre planète, s'ajoutant ainsi aux 10.331 objets géocroiseurs déjà connus. Cet astéroïde parcourt son orbite en près de 4 ans et, avec quelques jours d'observations seulement, sa trajectoire orbitale à venir demeure encore très incertaine. Mais il pourrait être de retour dans le voisinage de la Terre en 2032.

Cependant, les spécialistes du Near-Earth Object Program Office de la NASA estiment que la probabilité d'un impact avec la Terre sera alors de 1 chance sur 63.000. "Pour le dire autrement, ceci met la probabilité actuelle de ne pas subir d'impact en 2032 à environ 99,998 %", souligne Don Yeomans, directeur de cet organisme installé au Jet Propulsion Laboratory de Pasadena (Californie).

 

De nouvelles observations à venir


2013 TV135 devrait être facilement observable dans les prochains mois et les observations supplémentaires, transmises au Minor Planet Center de Cambridge (Massachusetts), permettront à ses chercheurs d’en préciser l’orbite. "Avec ces autres observations, je m'attends à ce que nous soyons en mesure de réduire considérablement ou [même] d’éliminer entièrement toute probabilité d'impact pour l'avenir prévisible", explique Don Yeomans.

 

La NASA détecte, traque et caractérise les astéroïdes et comètes qui passent proche de notre planète en utilisant les télescopes spatiaux et basés sur terre. Le programme Near-Earth Object Observations, communément appelé "Gardien de l'espace" découvre ces objets, caractérise certains d'entre eux et détermine leur orbite afin de savoir s'il présente un quelconque risque pour la Terre.

Commenter cet article