Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://files.fluctuat.net/images/cms_flu/7/1/4/1/51417/65065.jpg

 

A Cedar City (Utah), des grèbes en partance pour le Mexique afin de passer l’hiver, ont eu une sacrée mésaventure en étant les victimes du parking d’une grande surface Wal-Mart. Ils ont été plus de 4000 volatiles à piquer et à s’éclater le bec à 56 km/h contre ce parking.

 

Pourquoi ce suicide collectif ? Les oiseaux pensaient qu’il s’agissait d’un lac. Membre du département en charge de l’environnement pour l’Etat de l’Utah, Teresa Griffin explique que la météorologie est à l’origine de ce carnage : "les nuages sombres au-dessus des lumières de la ville lui ont donné (au parking, ndlr) l’apparence d’un cours d’eau idéal : assez plane pour atterrir et où se reposer". Seulement, au lieu de s’offrir une pause durant leur voyage, ils ont percuté le sol de plein fouet. Griffin confirme que c’est le pire cas à sa connaissance depuis les quinze dernières années.  

Dans une même veine sur le net, le phénomène n’est pas passé inaperçu. Un groupe Flickr, Bird Imprints on Glass, célèbre et recense les plus beaux crashs d'oiseaux contre les fenêtres. Sur le site de la BBC, un diaporama à propos du même sujet nous apprend que l’emprunte blanche laissée par les oiseaux est une poudre protégeant et favorisant la croissance de ses plumes. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article