Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://l1.yimg.com/bt/api/res/1.2/tVy429iTy9Mvec3qhqBs1g--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Zmk9aW5zZXQ7aD0xNDA7cT03NTt3PTI1MA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/maxisciences/l-autisme-est-un-trouble-complexe-aux-causes-encore-mysterieuses_63918_w250.jpg

 

Lundi soir, France 2 a présenté au Journal télévisé le cas d'un petit garçon atteint d'autisme. Depuis 5 ans, Evan est pris en charge grâce à une méthode appelée ABA (ou Analyse appliquée du comportement). Aujourd'hui, âgé de 9 ans, le garçon a fait des progrès spectaculaires. Retour sur cette méthode qui se diffuse de plus en plus en France.

 

 

L'autisme est un trouble du développement particulièrement complexe dont les causes restent mystérieuses. Si les recherches avancent, il est aujourd'hui impossible de guérir ce trouble. Mais on peut le dépister de façon très précoce afin de prendre en charge au plus tôt l'enfant. L'autisme se manifeste notamment par des difficultés en matière de communication et d'interaction sociale. Toutefois, certaines thérapies peuvent permettre d'atténuer ces symptômes. C'est notamment le cas de la méthode ABA (pour "Applied Behavior Analysis" ou Analyse du comportement appliquée).

Cette méthode fait partie des approches recommandées en 2012 par la Haute autorité de la santé (HAS) en matière de prise en charge de l'autisme. Elle est née dans les années 1960, notamment grâce aux travaux du Norvégien Ole Ivar Lovaas mais n'a fait son apparition que très récemment en France. Inspirée du béhaviorisme, l'ABA est une approche basée sur l'observation directe du comportement et l'action par le principe du conditionnement opérant. Ceci permet alors de favoriser l'apprentissage de l'enfant autiste.

 

En effet, chez les enfants qui se développent de façon "normale", l'environnement suscite un apprentissage permanent. Chaque jour, l'enfant expérimente de nouvelles choses qui lui permettent d'apprendre. Par exemple, s'il fait quelque chose et se fait mal, il se souviendra des conséquences de son acte et y réfléchira avant de refaire la même chose. Cette notion issue du béhaviorisme est appelée "conditionnement opérant". Les conséquences (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article