Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://destinationsante.com/wp-content/uploads/2014/07/prot%C3%A9ines-vertes.jpg

 

Riches en protéines et en fer, les lentilles, pois chiches, fèves et autres légumineuses sont de véritables partenaires-santé. Mais comment relever le goût de ces protéines végétales tout en conservant leurs propriétés nutritives ? Pour le savoir, découvrez les astuces du livre « Protéines vertes, 50 recettes faciles, pour manger sain et gourmand ».


De la tradition française aux mets japonais en passant par la cuisine des Balkans, le livre « Protéines vertes, 50 recette facile, pour manger sain et gourmand » propose de précieuses recettes pour cuisiner les protéines vertes à chaque repas de la journée.

Dans cet ouvrage signé à quatre mains, Catherine Moreau, spécialiste des fourneaux, délivre ses conseils pour le choix, la cuisson et l’assaisonnement des fèves, tofu, quinoa et autres graines. En complément, le Dr Florence Solsona, nutritionniste précise les bienfaits de chaque recette pour l’organisme.

 

Du sucré au salé

Sans protéines animales, les recettes conseillées sont aussi bien adaptées dans le cadre d’un régime amincissant qu’à une alimentation végétarienne. « Contenues dans des aliments riches en glucides complexes et en fibres, les protéines vertes favorisent la satiété, ce qui les rend intéressantes dans la gestion du poids et la prévention des maladies métaboliques ».

Ainsi, à midi sur le pouce ou en plats du soir, vous apprendrez avec plaisir à mitonner les tartines à l’écrasé de lentilles, les salades de fèves aux baies de goji et à la coriandre, ou encore le gratin de courge aux haricots. Le livre donne aussi des idées de desserts pour bénéficier des saveurs sucrées des protéines végétales. Au menu, bagels à la purée de fève ou glace aux abricots et au lait de soja …

 

La variété dans l’assiette

Dernier point, veillez à varier votre alimentation si vous faites le choix d’une nourriture à base de protéines végétales uniquement. « Aucune protéine verte ne contient à elle seule tous les aminés essentiels pour l’organisme ».  Il est donc important de combiner les céréales (blé, orge, riz sauvage…), les légumineuses (lentilles, fèves, pois…) et les oléagineux (noisettes, amandes, noix…). « Le mieux étant d’y ajouter des produits laitiers et des œufs, en essayant d’associer tous ces macronutriments au cours d’un même repas, ou du moins de les consommer le même jour ».

  • Source : Protéines vertes, 50 recettes faciles, pour manger sain et gourmand. Catherine Moreau et Dr Florence Solsona, nutritionniste. Collection Saveurs bien-être – Larousse

Commenter cet article