Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img1.mxstatic.com/biocarburant/biocarburant-illustration_24514_w460.jpg

Proposé dans certaines stations services depuis avril 2009, le biocarburant E10 devait d'ici à la fin 2010, représenter la totalité des ventes de sans Plomb 95 en France. Mais à cette date, il n'en représentait que 13%.


Dans un communiqué cité par GoodPlanet.info, la filière bioéthanol annonce que fin 2010, le carburant SP95-E10 était proposé dans 2.412 stations, soit près de 20% des points de vente d'essence, contre 15% en 2009. Mais si cette augmentation a permis de doubler la consommation de SP95-E10 en 2010, passée d'une moyenne de 13% contre 6,5% en moyenne en 2009, les objectifs du gouvernement sont loin d'être atteints.

L'E10, qui contient 10% d'éthanol quand le SP95 classique n'en contient que 5%, devait représenter 80% des ventes d'essence en 2009, puis la totalité en 2010. Une ambition qui devait contribuer à réaliser l'objectif global visant 10% de biocarburants en 2015.

Dans son communiqué, la filière évoque en outre le superéthanol E85, dont la concentration en bioéthanol varie entre 70% et 85%. Lancé en France le 1er janvier 2007, il devait être distribué dans 500 stations essences au 31 janvier de cette même année. Mais fin 2010, seuls 316 pompes le proposaient.

 

maxis1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Melimelo 09/02/2011 10:16



J'ai fait poser un kit flex-fuel en 2007 sur ma voiture, j'étais une des pionnières. Bien ou mal, on en entend de toutes les couleurs, il n'empêche qu'au final, pour
moi en tous les cas, c'est tout bénefice : je ne pollue quasiment plus en roulant (l'hiver je fais moitié SP95, moitié E85), et le prix à la pompe n'a rien à voir.
En revanche, le prix du SP985/E10 est rédhibitoire, beaucoup trop cher. Et il n'y a eu à mon sens trop peu d'information sur les risques pour les voitures, les gens
sont trop frileux à ce sujet...


Maintenant, est effectivement ouvert le débat sur les terres cultivées pour ça au lieu de servir à des cultures alimentaires, qui pour moi en France n'ont pas lieu
d'être... nous surproduisons en masse, avec énormément de produits chimiques, pour exporter en majorité. Si l'on se recentrait sur une culture plus "bio", et que nous gardions en majorité pour
nous, nous ne subirions pas, ou moins, les effets de hausse du blé, etc. On marche sur la tête de toutes façons en ce moment ! Le bon sens est parti dans les engrais chimique je parie



Scientifique 09/02/2011 14:28



Merci pour ton intervention et tout à fait d'accord avec tes propos mais bon faut bien trouver un compromis un jour ou l'autre