Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://fc.img.v4.skyrock.net/fcf/jacky09/pics/2732936286_small_1.jpg

 

 

A l'occasion de la Journée nationale de dépistage des cancers de la peau, Topsanté vous explique pourquoi vos grains de beauté méritent d'être surveillés avec attention net vérifiés par un dermatologue.

1. Apprenez à regarder vos grains de beauté

Les grains de beauté ou naevus (leur nom scientifique) sont des tumeurs bénignes, de pigments de mélanine, qui nous donnent notre couleur de peau, qui s’amassent et peuvent être marron clair, foncé, voire incolore, poilus ou non.
Le grain de beauté a cette malheureuse particularité qu’il peut être confondu avec un début de mélanome. Tous deux se ressemblent terriblement mais comme le mélanome est un cancer de la peau, plus il est détecté de façon précoce, mieux on peut le prendre en charge, le traiter et le guérir. Le détecter permet surtout de ne pas le laisser s’étendre à d’autres parties du corps en créant des métastases.

Pour l’Institut national du cancer, il est donc nécessaire de s’auto-diagnostiquer : asseyez-vous devant un miroir, regardez votre corps, votre peau, ce qui change, ce que vous connaissez déjà… Essayez de faire ce petit examen tous les trois mois au moins. Là vous pourrez vous rendre compte si un grain de beauté à changé, grossi, modifié sa couleur…


La règle de l'ABCD
C'est la règle simple, imaginée par l'Institut national du cancer, pour vérifier vos grains de beauté.
A comme Asymétrie. Le grain de beauté doit avoir une forme assez ronde et pas asymétrique comme s’il y avait deux moitiés non reliées.
B comme Bords dentelés. Il devrait avoir des formes assez régulières, avec des frontières définies, pas floues.
Comme Couleur homogène. Un grain de beauté est de façon générale marron avec diverses teintes mais elles doivent rester uniformes sur l’ensemble de la surface, il est intrigant qu’il soit à la fois brun clair, foncé et rose.
D comme Diamètre. S’il est en augmentation, on doit se demander pourquoi et s’en préoccuper si le diamètre devient supérieur à 6mm.
E comme Evolution. Si la tâche, le grain de beauté que vous avez est en évolution, alors, il faut consulter un médecin, qui vous connait bien ou un dermatologue et lui préciser les changements remarqués.

2. Grains de beauté: quand il faut les enlever

Même si le grain de beauté est bénin, l'intervention du dermatologue est parfois nécessaire. Soit parce qu’esthétiquement il prend une part trop importante et focalise l’attention sur une partie du visage, du cou, soit parce qu'il est sur le trajet d’une bretelle de lingerie, au niveau de la ceinture ou d’un bijou. Là, il peut s’irriter, devenir gênant. Ou tout simplement parce qu'il commence à démanger.

 

Comment se passe l'ablation?
Sous anesthésie locale, en quelques minutes, le dermatologue enlève le grain de beauté au bistouri avant de le faire examiner en laboratoire. Il ne peut effectuer l'ablation au laser car il est essentiel de rester au plus près de l’amas tubéreux et d’en mesurer la profondeur en cas de besoin. « Ces interventions sont toujours faites selon les lignes de tension cutanées, et en fonction de leur orientation, pour minimiser l’impact cicatriciel. On peut s’appuyer sur des rides existantes pour masquer des traits de coupe. Dans tous les cas, le dermatologue prend en compte la dimension du préjudice esthétique » explique le dermato. Selon la nature de la peau et sa propre capacité à cicatriser cela sera quasiment sans traces.

 

Grains de beauté sous surveillance
L’important est de pouvoir analyser la nature de l’amas de cellules pour savoir s’il s’agit toujours d’un naevus ou si on a affaire à un mélanome et donc un début de cancer de la peau. L’exposition au soleil dans son enfance, sans protection, peut avoir des répercussions plus tard, laissant apparaitre des tâches de peau qui peuvent un jour devenir des mélanomes. Ne négligeons pas, non plus, les risques liés à l’exposition aux UV : cabines, coups de soleil… On ne le répètera jamais assez : on peut avoir une jolie peau bronzée sans se mettre en danger avec les rayonnements solaires ! Pour cela, suivez les règles de sécurité solaire : vos grains de beauté vous diront merci !

 

 

Avec la collaboration du Dr Nina Roos, dermatologue à Paris (14ème)

Commenter cet article