Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.lepoint.fr/images/2014/04/18/moustique-2586023-jpg_2226903.JPG

 

Un moustique à la sexualité étonnante. L'accouplement de cette espèce endémique découverte au Brésil peut durer entre 40 et 70 heures.

Ces insectes ailés, du genre Neotrogla, n'avaient pas attiré l'attention des chercheurs jusqu'alors. Mais en se penchant un peu plus sur la question, ils ont découvert que les appareils génitaux étaient inversés. Une équipe de chercheurs genevois, brésiliens et japonais ont publié leur découverte dans la revue Current Biology jeudi.

 

Pour la reproduction, la femelle enfonce son "gynosome", selon le terme scientifique, dans la chambre génitale du mâle. L'accouplement peut durer entre 40 et 70 heures. C'est donc le "pénis" de la femelle qui recueille le sperme et des gélules de nourriture, qui serviront à la production des ovules.

Pénis épineux

Autre découverte des scientifiques : ce gynosome est épineux, les piquants permettent aux deux insectes de s'ancrer l'un à l'autre. "Parce que la force d'ancrage de la femelle est très forte, une résistance du mâle peut causer des dommages à ses organes génitaux. Il est donc très probable que tout le processus d'accouplement soit contrôlé activement par les femelles, alors que les mâles seraient plutôt passifs", explique ainsi Kazunori Yoshizawa, coauteur de l'étude, au site The Verge.

 

Les chercheurs expliquent les évolutions ayant permis cet inversement des appareils génitaux par le lieu où vivent ces insectes : des caves sombres, sèches, avec peu de nourriture. Avec un pénis, la femelle peut recueillir les ressources nutritionnelles du mâle.

 

Source Sipa Media

Commenter cet article