Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/dynimagecache/0-404-2333-1291-662-366/evoluyion.jpg

 

C’est un réflexe naturel qui permet d’humidifier la cornée de l’œil. Mais pas seulement. Battre des paupières permettrait au cerveau de se reposer !

 

On cligne des yeux naturellement. Et si ce réflexe joue un rôle bien précis dans le fonctionnement du corps humain, il permettrait également d’avoir une meilleure concentration. En effet, au-delà d’humidifier la cornée pour empêcher qu’elle ne se dessèche et de la nettoyer de toute poussière, une étude japonaise a montré que battre des paupières aurait aussi une influence sur le fonctionnement du cerveau et sur le niveau d’attention.

 

Ces chercheurs fous de clins d’œil étudient depuis plusieurs années ce phénomène. Pour commencer, ils s’étaient intéressés à des séquences de films de Mr Bean. Cette analyse leur avait permis de remarquer que l’acteur clignait des yeux dans les moments où son attention était faible, à savoir les périodes où il n’est pas le sujet principal de la scène ou lorsqu’il est hors champ.

 

Ils ont réitéré cette expérience sur des cobayes dont les cerveaux ont été placés sous imagerie médicale par résonance magnétique pour visualiser les éventuels changements de l'activité cérébrale juste après un clignement d'œil. Conclusion : l'activité cérébrale est très largement modifié quand le cerveau passe du réseau neuronal dit "centré sur la tâche" à celui "mode par défaut" quand la personne a les yeux fermés une fraction de secondes. D'autant que, deuxième conclusion importante, le cerveau désactive une microseconde les neurones responsables de l'attention. Et oui, quand vous clignez des yeux, votre cerveau se met en mode pause.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article