Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

littt

 

Aujourd'hui, les problèmes d'éjaculation sont de moins en moins tabous. On se souvient de la campagne d'information sur l'éjaculation précoce, où une allumette prenait feu un peu rapidement dans un spot télévisé. Sans forcément aller jusqu'à l'éjaculation prématurée, certains hommes jouissent un peu trop vite ou au contraire pas assez, ce qui handicape le rapport sexuel (frustration ou irritations). Des solutions existent, elles impliquent les deux partenaires.

 

Que faire en cas d'éjaculation trop rapide?

Si le partenaire n'a pas de problème d'éjaculation prématurée, la situation se présente plutôt bien, il faut commencer par communiquer avec son homme et l'informer de son état "d'avancement" à soi, afin qu'il se cale sur le bon tempo. C'est à lui de le faire puisqu'il est l'élément "limitant". Si ça ne marche pas d'emblée, le partenaire devra apprendre progressivement à rééduquer son réflexe éjaculatoire.

Le mode d'emploi : il doit laisser monter son plaisir et lorsqu'il sent que cela vient, stopper. L'apprentissage de la technique du "stop and go" peut se faire en duo, comme un jeu érotique, ou en solo, au cours de la masturbation. "L'idée est de s'entraîner à jouir le plus tard possible pour améliorer sa maîtrise et surtout créer un conditionnement physiologique, un nouveau réflexe au niveau de la zone génitale", explique le Dr Sylvain Mimoun.

 
 

Si le partenaire a un problème d'éjaculation prématurée, plusieurs approches sont possibles : la sexothérapie (squeezing avec le pincement du frein, le stop and go, la thérapie sexocorporelle), la kinésithérapie (avec rééducation du périnée), l'hypnose, la relaxation, les médicaments dits retardants, qui permettent d'emblée de ne plus éjaculer rapidement.

Que faire en cas d'éjaculation trop tardive?

Souvent après la cinquantaine, l'homme met davantage de temps à atteindre l'orgasme, ce qui peut provoquer chez sa partenaire des irritations dues aux frottements répétés, surtout si elle-même approche de la ménopause. Les conseils pour elle : avant le rapport, appliquer du lubrifiant sur la vulve, après le rapport, n'utiliser que du savon sans savon pour la toilette, appliquer une crème adoucissante et cicatrisante (Cicalfate, Homéoplasmine, Dermocuivre), porter des sous-vêtements en coton, éviter les collants et les pantalons serrés. La fois suivante, penser à varier les positions de l'amour.

Les conseils pour lui : un travail psychologique de relaxation ou d'hypnose pourrait calmer la tension interne "retenue" elle aussi en cas d'éjaculation retardée.

 

Et l'orgasme syncro ça existe?

Si l'on s'en tient à la physiologie et aux statistiques, la jouissance simultanée est un idéal quasi impossible à obtenir puisque l'homme jouit en moyenne quatre fois plus vite que la femme et ce décalage peut s'amplifier lorsque celle-ci est ménopausée. Mais avec de la maîtrise , voire la rééducation de son réflexe éjaculatoire, l'homme peut se mettre au diapason.

Commenter cet article

Anthony Le Cazals 13/08/2015 21:40

Bonsoir à vous, Scientifique. C'est un article très intéressant. J'espère sur vous passez un bel été. Je me permets de vous indiquez quelques communautés. Peut-être trouverez-vous votre bonheur.

https://my.over-blog.com/communities/join/978 > Science
https://my.over-blog.com/communities/join/964 > Philosophie
https://my.over-blog.com/communities/join/967 > Cinema
https://my.over-blog.com/communities/join/968 > Art
https://my.over-blog.com/communities/join/969 > Politique
https://my.over-blog.com/communities/join/972 > Théâtre
https://my.over-blog.com/communities/join/973 > Littérature
https://my.over-blog.com/communities/join/979 > Architecture
https://my.over-blog.com/communities/join/980 > Urbanisme
https://my.over-blog.com/communities/join/981 > Design
https://my.over-blog.com/communities/join/983 > Economie