Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Un internaute a posté une vidéo montrant une expérience étonnante. En utilisant une caméra, un haut-parleur et un logiciel générateur de tonalités, il parvient à faire couler l'eau en zig-zag.

 

 

L'expérience a tout d'un tour de magie mais il n'en est rien, elle utilise juste la science des ondes sonores ! Sur une vidéo postée par l'utilisateur Brusspup, on peut apercevoir une coulée d'eau soudainement changer de forme pour passer d'un jet rectiligne et continu, à une spirale en forme de zig-zag. "C'est un projet vraiment drôle et quand vous le voyez pour la première fois, il y a des chances que vous restiez stupéfait", explique l'internaute sur sa page.

 

L'expérience n'est pas difficile à reproduire mais il faut savoir que l'effet aperçu dans la vidéo ne se voit pas à l'oeil nu. En effet, il ne peut être observé qu'avec une caméra réglée sur un rythme bien particulier. D'ailleurs, on peut voir sur la vidéo que la coulée de l'eau semble ralentie voire interrompue. Alors comment arriver à un tel résultat ? Pour réaliser l'expérience, il faut se procurer un haut-parleur, une source d'eau, un tuyau d'arrosage, un logiciel générateur de tonalités et une caméra.

 

Comment faire ?

Prenez le tuyau d'arrosage et fixez-le avec du ruban adhésif autour du haut-parleur en faisant attention qu'il soit bien en contact avec la partie qui vibre lorsque le dispositif émet du son. Laissez dépasser quelques centimètres du tuyau et vérifiez que l'eau peut bien couler par le tuyau. Prenez ensuite la caméra et réglez la sur 24 images par seconde. Reliez le haut-parleur à votre ordinateur avec le logiciel générateur de tonalités.

 

Grâce au logiciel, il est possible de fixer la fréquence de la tonalité à 24 hertz. Puis faites couler l'eau, appuyez sur "lecture" et lancez la caméra. "Maintenant regardez à travers la caméra et la magie commence", explique Brusspup. Sur la vidéo, (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article