Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://sante.lefigaro.fr/sites/default/files/styles/450_x_/public/media/field_media_image/47415db8-108b-11e2-a8c3-a9a92473ed07-493x328.jpg

 

Chaque année en France, de 2000 à 2500 bébés naissent hors de la maternité. Les conseils des professionnels pour que l'imprévisible se passe au mieux.

À trois jours d'intervalle, deux bébés sont nés dans le métro parisien le mois dernier. Spectaculaire? Sans aucun doute, mais l'événement n'est pas si rare. Les accouchements hors maternité représenteraient plus de 0,5 % des naissances chaque année en France. Le plus souvent, heureusement, celles-ci ont lieu à la maison. «À l'hôpital d'Antony (Hauts-de-Seine), explique le Dr Alain Proust, gynécologue-obstétricien, cela arrive environ cinq à six fois par an: deux ou trois fois à domicile, une fois au cours du trajet et une fois en arrivant à l'hôpital.» Parfois dans des conditions périlleuses.

Se faire guider par le Samu

«Le plus important est de ne pas paniquer, insiste le Dr Benoît Labenne, médecin généraliste à Saint-Denis. L'affolement ou les cris de l'entourage n'aident pas la maman.» Pour le Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien à la maternité Jeanne de Flandres du CHRU de Lille, «la première chose à faire, c'est de prévenir le Samu en faisant le 15. Il faut aussi se faire aider, mais ne jamais laisser la maman toute seule.» Le médecin du Samu guidera l'entourage par téléphone tout au long de l'accouchement.

Déterminer l'imminence de l'accouchement n'est pas chose facile. Tout peut soudain s'accélérer. Prudence, donc, lorsque les contractions sont de plus en plus en plus rapprochées, par exemple toutes les cinq minutes, ou si la mère ressent soudain comme une envie d'aller à la selle: le bébé vient de descendre et l'accouchement va commencer.

Dossier médical

«Il est important de savoir si l'on est à moins de huit mois de grossesse car un accouchement prématuré est plus délicat», souligne le Pr Deruelle. Marion Coisnard, sage-femme à la maternité de Lagny (Seine-et-Marne), recommande aux futures mamans de garder leur dossier médical sous la main: «Quand l'accouchement est imminent, certaines informations peuvent être cruciales, comme par exemple un placenta inséré bas.»

Il y a donc quelques règles d'or à connaître, même si, «la plupart du temps, ça se passe très bien», rassure le Pr Deruelle. Ainsi, ajoute le Dr Jean-Pierre Torres, urgentiste au Samu de Grenoble, «il ne faut jamais tirer l'enfant. Il faut juste accompagner sa sortie.» Deuxième règle, après l'accouchement, «ne pas tirer sur le cordon ombilical», insiste le Pr Deruelle, les secours s'occuperont de récupérer le placenta. Et si la mère l'expulse avant leur arrivée, «il faudra simplement le garder dans un sac en plastique», explique le Dr Torres.

Cordon ombilical

Inutile également de couper le cordon une fois que le bébé est né. Il n'y a pas d'urgence. La seule fois où l'on doit déroger à cette règle est lorsque la tête de l'enfant apparaît avec le cordon autour du cou. Là, il ne faut pas hésiter: il faut faire deux nœuds avec un ruban sur le cordon et le couper entre ces deux nœuds sans blesser l'enfant, car sinon, lorsque le reste du corps va sortir, le cordon va se tendre et étrangler l'enfant.

Autre situation rare mais à connaître: lorsqu'un enfant se présente par le siège (fesses et jambes d'abord), il faut impérativement qu'il sorte «à plat ventre». Si ce n'est pas le cas et que son ventre est tourné vers le plafond, «on fait faire un demi-tour au bébé», détaille le Dr Torres, sans quoi le menton du bébé risque de s'accrocher à l'os pubien de sa mère.

Tout n'est pas terminé, une fois le bébé né. Le Dr Dominique Leyronnas, pédiatre fort de trente ans d'expérience au Samu 92, insiste sur la prise en charge du nouveau-né: «En cas d'accouchement inopiné, les deux principales complications sont l'hypothermie et l'hypoglycémie. La seconde étant la conséquence de la première. Il est vraiment dommage de retrouver un bébé en hypothermie alors qu'il allait bien au départ. Il faut essuyer le bébé, l'envelopper dans une couverture sèche et le blottir contre sa maman.» Simple et efficace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article