Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/rtr38yel_0.jpg

 

Le robot Curiosity aurait découvert des objets de couleurs vives. La Nasa s'interroge sur leur provenance.

 

 

L'histoire de Curiosity sur Mars ne manque pas de péripéties. La dernière date d'il y a quelques jours quand la Nasa a remarqué des objets brillants sur le sol. Les experts ont dans un premier temps pensé qu'ils ont été façonnés par l'homme étant donné le fait que le robot avait déjà perdu un bout de plastique auparavant. Mais la certitude n'en est plus une et des échantillons vont être prélevés. 

 

« Nous avons commencé à voir des tâches brillantes à l'endroit où le robot avait aspiré », a expliqué un scientifique de l'équipe basée à Pasadena, en Californie avant d'avouer qu'un « fort consensus » est apparu entre scientifiques et ingénieurs pour avancer l'hypothèse d'une provenance de la planète rouge. En effet, ce nouvel avis a vu le jour grâce au fait que ces objets ont été vus au fond de trous creusés par le rover et qu'ils sont ainsi placés sous la surface. Le scientifique a ajouté qu'on « ne peut pas complètement exclure que ces objets ont été façonnés par l'homme mais nous pensons que ce n'est pas le cas ».  

 

Si le mystère demeure autour de ces objets brillants, il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un pas important. En effet, les experts vont pouvoir utiliser les instruments d'analyse chimique et minéralogique, que l'on appelle CheMin. « Cet instrument nous donne une méthode d'identification des minéraux plus efficace. Pouvoir identifier de manière certaine les minéraux est important parce qu'ils enregistrent les conditions et l'environnement dans lesquels ils se forment », s'est réjoui John Grotzinger, le chef de la mission. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article