Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/vampire/de-potentiels-vampires-des-squelettes-ont-ete-retrouves-decapites-avec-leur-tete-sur-les-genoux_61088_w460.jpg

 

La tombe de potentiels vampires vient d'être découverte par des archéologues près de la ville de Gliwice en Pologne. Les squelettes des défunts ont été retrouvés décapités, la tête sur les jambes. C'est l'un des rites funéraires qui étaient réalisés en cas de superstition vampirique.


Plusieurs tombes mystérieuses ont été découvertes sur le chantier d'une route polonaise près de la ville de Gliwice. Un endroit était connu des archéologues en raison des nombreux vestiges ou tombes de soldats datant de la Seconde Guerre Mondiale qui y ont régulièrement été retrouvés. Cependant, c'est aujourd'hui un autre type de cadavre qui y a été découvert. En effet, les squelettes ont été trouvés décapités, le crâne sur les jambes.

D'après les chercheurs, ceci correspond à un rituel funéraire qui dans le cas présent servait dans le sacrifice des vampires. En les décapitant, les villageois s'assuraient qu'aucun vampire mort ne puisse revenir à la vie et hanter les vivants en buvant leur sang. Néanmoins, aucun datation n'a encore pu être proposée pour ces tombes qui ne présentaient pas d'indices suffisants, comme des bijoux, des vêtements ou encore des objets, selon Jacek Pierzack, archéologue sur le lieu.

 

Le vampire, une espèce à abattre

Les vampires sont des valeurs sûres dans la superstition de tous depuis la nuit des temps. Que ce soit à l'époque médiévale, à la renaissance, ou même durant le XIXe siècle. Pour se débarrasser d'un vampire, toutes les méthodes étaient bonnes et avec le temps, les archéologues ont pu en identifier de multiples. On peut notamment citer le pieu dans le coeur, en métal ou en bois, des tiges de fer plantées dans la poitrine (2012, tombe en Bulgarie) ou encore la décapitation par corde.

 

Dans tous les cas, il s'agissait à tout prix d'empêcher le monstre de revenir à la vie et de pouvoir mordre les vivants. Matteo Borrini, anthropologue, a publié ses recherches sur la question via la découverte (...)


Lire la suite sur maxisciences.com

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vampire 17/07/2013 07:06


Décidémment, après Venise et la Bulgarie, les découvertes aux dents longues s'accumulent ces derniers mois / années. Même les archéologues sont touchés par l'effet de mode ^^http://www.vampirisme.com/actualite/des-tombes-de-vampires-exhumees-en-pologne/