Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img0.mxstatic.com/explosion/la-plus-vieille-explosion-credit-photo-nasa-esa_29416_w460.jpg

 

Des astronomes viennent de révéler le plus lointain et ancien objet jamais observé auparavant dans l'espace. Il s'agit d'une gigantesque explosion qui aurait illuminé l'univers quelque temps après sa naissance.


Détectée pour la première fois en 2009, la gigantesque explosion aura nécessité deux ans d'analyses avant que son origine soit enfin révélée. A l'époque, un satellite de l'agence spatiale américaine Swift l'avait identifiée comme un sursaut de rayons gamma.

 

Andrew Levan, astronome britannique à l'Université de Warwick, est l'un des premiers à avoir révélé l'explosion. Il explique à Press association les prémices d’une telle découverte : "Il y a différentes façons de trouver ces objets, la plus évidente est de porter son attention sur les galaxies lointaines. Toutefois le rayonnement de ces galaxies étant faible, il est très difficile de les identifier. Le contrecoup des sursauts gamma sont bien plus repérables".

 

Aujourd'hui les astronomes affirment que l’explosion se serait produite alors que l'univers était à 4% de son âge actuel et faisait une taille équivalente à 10% de celle d'aujourd'hui. Baptisé GRB 090429B, l'événement aurait durant un bref instant illuminé l'univers d'un rayonnement un million de fois plus puissant que celui du soleil.

La lumière résultante a alors pris 13,14 milliards années-lumière avant d'atteindre la Terre. Selon les experts, son voyage aurait débuté environ 600 millions d'années après le Big Bang fondateur du cosmos. "En regardant très loin, parce que la lumière prend du temps pour atteindre la Terre, les astronomes sont capables de regarder en arrière. Malheureusement, les immenses distances rendent ce travail très difficile", souligne M. Levan.

 

Derek Fox, son collègue de l'Université de Pennsylvanie conclut : "La galaxie d'hébergement de GRB 090429B était vraiment l'une des premières galaxies de l'univers". La découverte sera prochainement publiée dans l'Astrophysical Journal.

Commenter cet article