Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/flamme/une-flamme-classique-dans-un-environnement-terrestre-a-cote-d-une-flamme-froide-en-microgravite_60449_w250.jpg

 

En étudiant le comportement du feu dans un environnement de micro-gravité, des chercheurs de la Station Spatiale Internationale sont parvenus à créer des flammes froides alimentées pas une réaction de combustion différente.

 

A quoi ressemble la flamme d'une bougie allumée dans la Station Spatiale Internationale ? En raison de la micro-gravité du milieu, la réaction de combustion diffère. Sur Terre, les gaz chauds produits par la réaction sont plus légers que l'air froid qui les entoure. L'air froid, est par ailleurs attiré vers la base de la mèche et permet d'entretenir la combustion de la cire de la bougie. Il en résulte une flamme en forme de larme.

 

 

 

 

En microgravité, en revanche, il n'y a pas de différence entre les gaz chauds et l'air froid. De ce fait, la flamme produite par la réaction prend la forme d'une sphère. C'est seulement à la surface de ce globe que se produit la réaction de combustion.

Pour tenter d'en savoir plus sur ce phénomène, les chercheurs s'attèlent depuis des années à effectuer des tests pour le projet d'expérience de l'Extinction de flamme (FLEX).

 

Ces expériences, réalisées grâce à un appareil de combustion de gouttelettes (MDCA), ont pour objectif de développer un protocole pour éteindre les incendies en microgravité. Récemment, Forman A. William, chercheur en physique à l'Université de Californie de San Diego a ainsi découvert avec ses collègues un phénomène étrange.

 

Des flammes qui brûlent à basse température

Lors de leurs expériences, les scientifiques ont tenté d'éteindre des gouttelettes d'heptane brûlant à l'intérieur du MDCA. Toutefois mêmes éteintes, certaines d'entre elles ont continué leur combustion. "Elles semblaient brûler sans flamme" indique dans un communiqué Forman A. William avant d'ajouter : "Au début nous n'y avons pas cru nous-mêmes".

 

Il développe : "Ce sont des flammes froides. Contrairement aux autres qui (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article