Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/plante/ces-plantes-emprisonnees-dans-un-glacier-depuis-plus-de-400-ans-ont-pu-etre-ramenees-a-la-vie-en-laboratoire_59966_w460.jpg

 

 

Des chercheurs canadiens ont réussi à faire repousser des plantes (mousses et lichens) emprisonnées dans la glace de l'Arctique depuis plus de 400 ans.

 

Certaines plantes sont bien plus résistantes qu'on ne pourrait le penser ! Pour preuve, la prouesse que des chercheurs de l'université de l'Alberta au Canada viennent de réaliser : ils sont parvenus à ramener à la vie des plantes qui étaient emprisonnées dans la glace depuis plus de 400 ans.

 

Ces mousses et ces lichens appartenant à la famille des bryophytes ont été prélevés sous un glacier de l'Arctique, sur l'île Ellesmere, là où les chercheurs ne s'attendaient plus à trouver de la végétation. En effet, dans des contrées aux conditions si extrêmes, on considère d'ordinaire qu'aucun végétal ne peut plus pousser. La spécialistes Catherine La Farge et ses collègues ont donc été particulièrement surpris lorsqu'ils ont déniché au niveau du glacier Teardrop ces plantes presque parfaitement préservées.

 

"Nous étions époustouflés par la quantité de la biomasse et des communautés encore intactes exhumées par le recul rapide du glacier", explique Catherine La Farge. Depuis 2004, le glacier a reculé de 3 à 4 mètres par an, ce qui a exposé des zones qui étaient jusqu'ici emprisonnées par les glaces. C'est là que les précieux organismes ont été trouvés. 

 

Des plantes rajeunies de 400 ans

Pour les étudier, les scientifiques ont prélevé 24 échantillons qu'ils ont ramenés en laboratoire.  Et malgré la grande quantité de glace qui les a recouverts pendant des siècles, ces scientifiques ont réussi à ranimer ses plantes. "Nous savons que les bryophytes peuvent rester dormants pendant des années (par exemple, dans les déserts) puis être réanimés, mais personne ne s'attendait à ce qu'ils rajeunissent après avoir passé presque 400 ans sous un glacier", a souligné la scientifique citée par LiveScience. 

 

La datation au carbone a montré que les plantes (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article