Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://us.123rf.com/400wm/400/400/artida/artida0806/artida080600011/3181452-source-d-39-eau-min-rale-de-l-39-illustration-de-cristal-de-l-39-eau-de-source-claire.jpg

 

 

La législation européenne distingue trois types d’eau embouteillée : l’eau minérale naturelle, l’eau de source et les eaux de boisson.
L’eau minérale naturelle provient d’une nappe ou d’un gisement souterrain.
Elle se distingue par sa pureté originelle et par sa teneur en minéraux, oligo-éléments ou autres constituants dont la composition est toujours constante.
Elle ne peut subir aucun traitement susceptible de modifier sa composition. Elle est embouteillée obligatoirement à la source.
L’eau minérale naturelle est la seule à pouvoir bénéficier de la reconnaissance de propriétés «favorables à la santé».
L’eau de source provient, comme son nom l’indique, d’une source ou d’une nappe phréatique ou d’un gisement souterrain. Elle convient parfaitement à la consommation humaine dans son état naturel.
Mais contrairement à l’eau minérale, sa composition n’est pas constante et elle ne peut se prévaloir d’effets bénéfiques pour la santé.
Enfin, les eaux de boisson ou eaux destinées à la consommation humaine sont des eaux embouteillées telles quelles ou rendues potables par traitement, qu’elle qu’en soit l’origine.
Elles ne peuvent pas, cela va de soi, contenir des parasites, des micro-organismes ou toute autre substance dangereux pour la santé.
Elles doivent être conformes aux exigences minimales de la législation.
           
Pour ne pas boire « idiot »
 
Il n’y a pas d’hésitation à avoir. Les eaux minérales équilibrent le corps et sont les amies du palais. A table, elles sont les complices du vin. L’eau est la compagne idéale du goût.  Elle lave les papilles et permet de déguster mets et vins avec une dynamique et une fraîcheur renouvelées. Il ne faut pas boire idiot : les eaux minérales ont toutes une saveur différente, due aux sels minéraux qu’elles contiennent.
           
Quelles eaux avec quels mets ?
 
Les experts précisent quelles eaux vont le mieux avec certains mets.
Ainsi, une eau comme Vittel, avec sa légère amertume, serait idéale pour accompagner viandes et poissons à chair blanche légèrement relevés, une côte de veau rôtie au four à la fleur de thym ou un turbot poêlé, à la coriandre. Elle serait parfaite aussi avec des desserts sucrés comme une crème brûlée.
Plus saline que salée, Perrier relèverait les desserts fruités, comme les soupes d’agrumes et de fruits rouges. Sa fraîcheur ferait perdurer la force du cacao.
San Pellegrino et Acqua Panna s’adapteraient parfaitement à du jambon de Parme, du saumon fumé ou à un gâteau.
Bien sûr, l’eau du robinet est potable et moins chère. Mais elle n’a pas toujours bon goût.
Et le goût, c’est tout de même ce qui importe.
 
Quelques conseils
 
- Les eaux minérales plates se consomment entre 15 et 18 °, comme les vins de Bordeaux ; les eaux gazeuses plus fraîches entre 8 et 12°.
La température conditionne les saveurs et les arômes en bouche. Plus elle est basse, plus elle atténue les perceptions.
- Une bouteille en verre peut se conserver trois ans, une bouteille en plastique, deux ans, l’eau gazeuse, un an. Quand une bouteille est ouverte, il vaut mieux la boire dans les 48 heures.
- Les glaçons seront plus limpides si vous remplacez l’eau du robinet par de l’eau gazeuse.
- Nous perdons en moyenne deux litres et demi par jour. Il faut la remplacer. Les aliments en apportent un litre. Il est bon de boire un litre et demi d’eau minérale quotidiennement.
 



Le guide des bons produits - Le Guide des Connaisseurs©

Commenter cet article