Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Littéralement transformé en bloc de glace par le froid, ce faucon a été sauvé in extremis l'autre jour par cette Américaine, qui voyant l'oiseau pétrifié dans son jardin, a d'abord cru avoir affaire à une statue.

 

.

 

Quelle n'a pas été la surprise de cette brave habitante d'Oklahoma City aux États-Unis lorsqu'elle s'est retrouvée dernièrement nez à nez avec un véritable faucon qui avait réussi à échouer dans son jardin, visiblement transformé en statue de givre par le froid.

 

Elle pensait avoir affaire à une statue

Les yeux écarquillés et le bec grand ouvert, ce faucon était pratiquement en train d'agoniser de froid lorsque cette Américaine dévouée l'a retrouvé un beau matin près de son domicile. Croyant tout d'abord avoir affaire à une sculpture, elle ne s'est pas inquiétée de voir cet étrange oiseau, debout et les ailes écartées, ainsi posté sur son lopin de terre. Ce n'est qu'en se rapprochant de lui que celle-ci a fini par comprendre qu'il ne s'agissait pas en réalité d'une statue, mais bien d'un oiseau vivant, le corps proprement congelé et figé par le givre.

Après avoir fait appel en urgence à des vétérinaires de l'Animal Control pour délivrer l'oiseau de son étrange posture, ceux-ci ont découvert que ce n'était pas en réalité le froid qui retenait ainsi l'animal au sol, mais une aile cassée. "Je voyais que ça avait une forme d'oiseau, mais c'est en nous approchant de lui que nous avons compris qu'il était vivant", raconte ainsi Linda Powell qui a retrouvé l'oiseau frigorifié dans son jardin. Rapidement conduit à la clinique, l'oiseau a pu bénéficier des meilleurs soins pour lui permettre de recouvrer rapidement la santé. Quand le faucon aura retrouvé toutes ses facultés, celui-ci sera prochainement relâché dans la nature par la clinique vétérinaire d'Oklahoma City.

 

Il avait cherché à se rapprocher des habitations pour se nourrir plus facilement

À (...) Lire la suite sur Gentside.com



Commenter cet article