Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://l3.yimg.com/bt/api/res/1.2/o516y9FljWezNSoBnHwjLA--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Zmk9aW5zZXQ7aD0xNDE7cT03NTt3PTI1MA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/maxisciences/cet-eucalyptus-se-developpe-au-dessus-d-un-depot-d-or-ce-qui-lui-permet-d-en-puiser-des-particules-qui-se-retrouvent-ensuite-au-coeur-des-cellules-de-ses-feuilles-branches-et-ecorces_63371_w250.jpg

 

Des chercheurs australiens ont découvert des particules d'or dans les feuilles d'un eucalyptus poussant 35 mètres au-dessus d'un véritable trésor. Ils estiment que cela pourrait constituer une nouvelle technique pour localiser d'autres mines d'or éventuelles.

 

 

 

L'eucalyptus se prendrait-il pour un roi ? En plus d'être un arbre plutôt invasif, puisant ses ressources sur les terres carbonisées et cendrées, il se pourrait également qu'il se nourrisse d'or. En effet, de nombreuses plantes, dont les racines s'enfoncent profondément dans la Terre, aspirent les nutriments et les minéraux dont elles ont besoin pour vivre. Et l'or n'y échappe apparemment pas !

 

Récemment, des traces d'or ont été retrouvées dans le sol entourant des eucalyptus en Australie. Ceci a poussé des scientifiques du pays à se focaliser sur ces arbres afin de percer le mystère né de cette découverte. En effet, les chercheurs n'étaient pas sûrs de la provenance des précieuses traces découvertes : l'or venait-il vraiment de l'eucalyptus ou était-ce le vent qui l'avait ramené ?

 

Un arbre en or

Les scientifiques australiens ont donc mené une nouvelle étude et viennent de dénicher les premières preuves, dans la nature, de la présence de particules d'or dans le bois des eucalyptus. Pour cela, ils ont étudié avec attention des feuilles, des brindilles et de l'écorce d'eucalyptus. Hauts de 10 mètres maximum, les arbres provenaient de deux endroits : un au sud de l'Australie, et un à l'ouest.

Mais ceux-ci n'avaient pas été choisi au hasard car d'anciennes explorations avaient montré que de l'or se cachait dans le sol de ces sites. Toutefois, ces régions n'avaient pas connu d'activité minière, qui aurait pu contaminer les arbres avec de la poussière d'or. Une analyse aux rayons X a alors permis de révéler la présence de particules d'or large d'environ 8 microns (millionièmes de mètre) dans les (...)


Lire la suite sur maxisciences.com


Commenter cet article

Jean @promo stand 28/10/2013 16:29


Je me demande quelles seront les conséquences de ces découvertes pour la science. En tout cas j'espère que ces arbres ne se feront pas abattre au profit de l'or.