Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img0.mxstatic.com/you-tube/entre-les-fournisseurs-d-acces-et-youtube-la-guerre-est-declaree_28562_w460.jpg

Orange, SFR et Free ne veulent pas payer seuls le succès de YouTube et brident l'accès aux vidéos du site de partage. Dans ces conditions, c'est l'internaute qui trinque. Les temps de chargement pour accéder à une vidéo atteignent parfois 15 minutes.


Pour des raisons financières, trois FAI (fournisseur d'accès à Internet) français (Free, Orange et SFR) ont décidé de brider l'accès à YouTube. Concrètement, cela signifie que lorsque vous vous connectez sur le site de partage de vidéos, votre bande passante est réduite ce qui augmente le temps de chargement. Pourquoi avoir pris une telle décision ? Car le site YouTube a pris une dimension extraordinaire (plus de 20 millions de visiteurs uniques en mars 2011, ndlr) et que les FAI ne peuvent plus suivre pour transmettre les données aux ordinateurs de particuliers à moins de consentir à des efforts financiers. En effet, techniquement, les tunnels par lesquels transitent les données entres les portails vidéos et les ordinateurs sont saturés ou presque. Le trafic dépasse les capacités de l'interconnexion mise en place par le FAI et le fournisseur de contenu. Il faut donc investir pour offrir des temps de chargement meilleurs aux internautes. 

 

Et les FAI Français ne veulent pas assumer seuls les coûts, ils réclament donc que le géant américain mette la main à la poche.  Free, Orange et SFR ont donc décidé de brider l'accès au principal site de partage vidéos pour faire pression. Ils espèrent que la colère des internautes qui doivent parfois attendre 15 minutes avant de voir une vidéo fera réagir YouTube et les autres sites de partage vidéo. Pour l'instant, Bouygues et Numericable ne semblent pas avoir choisi de suivre cette politique, mais ils le feront peut-être un jour.

 

Comme le rapporte L'Express, ce n'est pas la première fois que les FAI tentent de faire pression sur les sites de partage vidéo. En 2007, Cegetel (depuis racheté par SFR) avait bridé l'accès à Dailymotion. A cette époque, l'histoire s'était retournée contre Cegetel quand Dailymotion avait communiqué sur l'attitude du fournisseur d'accès. Cette fois la riposte des FAI est commune et les enjeux sont encore plus importants. La guerre est donc loin d'être terminée. 

Commenter cet article