Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img2.topsante.com/var/topsante/storage/images/medecine/troubles-orl/grippe/soigner/grippe-prendre-des-medicaments-pourrait-rendre-plus-contagieux-53381/463133-1-fre-FR/Grippe-prendre-des-medicaments-pourrait-rendre-plus-contagieux_exact441x300.jpg

 

Les antalgiques pris pour soulager la fièvre en cas de grippe seraient contre-productifs en rendant les personnes plus contagieuses selon une étude.

 

Pour éviter de filer la grippe à vos collègues et votre famille, mieux vaut ne pas prendre de médicaments pour calmer la fièvre, suggère une étude. En effet, la prise d'aspirine, de paracétamol  ou d'ibuprofène augmente la quantité de virus dans le corps vous rendant plus contagieux pour votre entourage, augmentant le risque de pandémie grippale.

 

La fièvre, un mécanisme de défense

David Earn, professeur de mathématique à la McMaster University au Canada, a dirigé l'étude. Il explique sa démonstration : “Quand les gens attrapent la grippe, ils ont l'habitude de prendre des médicaments pour diminuer la fièvre". Problème, ceci se fait au détriment des autres, qui courent le risque d'être contaminés par le virus, dixit le chercheur. Alors que la fièvre aide les malades à combattre le virus dans leur organisme et à réduire les chances de transmission de celui-ci, les médicaments antidouleurs cassent cet effet et augmentent la transmission. "La fièvre est un mécanisme de défense qui nous protège nous ainsi que les autres".

Du bon usage des antidouleurs

Pour aboutir à ce raisonnement, les chercheurs ont construit un modèle mathématique en se basant sur des expériences menées sur des patients volontaires et des furets. Les résultats publiés dans la revue scientifique Proceedings of the Royal Society B montrent que se débarrasser de la fièvre augmente mathématiquement le nombre de cas de grippe de 5 % chaque année, ce qui correspond à 1 000 décès supplémentaires liés à la grippe chaque année en Amérique du nord.

Cette étude est destinée à faire comprendre l'importance de la fièvre dans le mécanisme de réduction de la transmission de la grippe. Le recours aux médicaments contre la grippe doit rester réservé aux personnes qui restent chez elles le temps qu'elles guérissent, selon les chercheurs.

Commenter cet article