Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.lepoint.fr/images/2013/06/11/iphone-pf-pyramid-features-print-1574790-jpg_1458917.JPG

 

Apple va apporter "le plus grand changement de son histoire" à son logiciel mobile. Design, ergonomie : les choses vont changer. Ce n'est pas trop tôt !

 

C'était l'annonce la plus attendue de la conférence mondiale des développeurs (WWDC) d'Apple, lundi soir. Le système d'exploitation mobile iOS, qui équipe les iPhone, iPad et iPod touch, va être largement transformé. Et il était temps ! Lancé en même temps que le premier iPhone en 2007, le logiciel qui est au coeur de la stratégie mobile de la Pomme n'a presque pas évolué depuis, du moins en apparence. L'interface est restée identique, même si des aménagements mineurs (mais utiles !) ont été ajoutés. Les possesseurs d'iPhone 4 et ultérieurs, iPad 2 et ultérieurs, iPad mini et iPod Touch 5 ou ultérieurs pourront "dès cet automne" installer gratuitement la mise à jour vers iOS 7. Seules trois langues seront disponibles dans l'immédiat : l'anglais, l'allemand et le français.

 

Au menu des nouveautés, on trouve notamment une palette de couleurs et des icônes totalement revues. Le look en est transformé, et devient plus "plat", pour suivre la mode du secteur. Pour autant, Apple a choisi de ne pas emboîter le pas à Microsoft et son Windows Phone 8 sur le terrain des icônes animées, qui permettent pourtant à l'écran d'accueil d'apporter beaucoup plus d'informations à l'utilisateur. C'est d'autant plus dommage qu'Apple avait là un moyen de se différencier du système Android, développé par Google. Devenu son principal concurrent grâce aux superstars Galaxy S3 et S4 de Samsung, Android avait été développé en "copiant" l'ergonomie d'iOS. Mais le mouvement s'inverse, et Apple a intégré dans iOS plusieurs éléments introduits par Android ces derniers mois.

Notifications synchronisées

Tout d'abord, le centre de notifications, déjà présent dans iOS 6, a été repensé pour intégrer plus d'informations. En glissant le doigt de haut en bas sur l'écran d'accueil, l'utilisateur peut ainsi accéder à la météo, à son agenda ou aux conditions de circulation, y compris depuis un appareil verrouillé. Grosse nouveauté : les notifications sont synchronisées entre les différents appareils d'un même utilisateur, qui n'aura donc plus à consulter plusieurs fois une même information. En glissant le doigt en sens inverse, de bas en haut, on déroule le nouveau centre de contrôle, qui réunit les commandes du Mode avion, du Wi-Fi, du Bluetooth, du mode "ne pas déranger" ainsi que de luminosité de l'écran. Les commandes audio y sont aussi intégrées, pour lire, mettre en pause, ou passer des chansons.

 

Parmi les autres nouveautés, le mode multitâche amélioré permet à des applications de s'exécuter en tâche de fond. C'est une bonne nouvelle en soi, mais cela peut aussi mener à des abus de la part des éditeurs, qui auront tendance à laisser "tourner" leur application en permanence plutôt que de laisser l'utilisateur en sortir complètement. L'application appareil photo a aussi été revue, pour intégrer des filtres, un peu à la manière d'Instagram. L'ensemble des modifications est consultable sur le site d'Apple, pour ceux qui arriveront à passer outre le vocabulaire toujours aussi théâtral des communiqués de la marque.

 

Si l'interface peut perturber les habitués, Apple promet que ses clients auront un sentiment "instantanément familier" en utilisant iOS 7. Et pour cause : les transformations ne sont pas si géantes que cela. Certains évoquent, de façon un peu exagérée, un simple "lifting". Ce qui est sûr, c'est qu'il n'y a pas dans iOS 7 autant d'innovation que dans les premières versions du logiciel, très en avance sur leur époque. L'annonce n'a pas fait autant de bruit que la présentation d'un nouvel appareil, mais elle reste une nouvelle largement aussi importante pour les utilisateurs, puisqu'elle concerne aussi ceux qui disposent déjà d'un appareil de la marque.

Commenter cet article