Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.techyou.fr/wp-content/uploads/2011/01/techyou+smartphone+gestion-332x250.jpg

En devenant plus intelligents, nos smartphones sont devenus plus communiquant. A tel point que certains d'entre eux peuvent être contrôlés à distance.

 

Depuis l’émergence des PDA, la synchronisation entre l’outil mobile et l’ordinateur fait son chemin, apportant à chaque génération son lot d’évolutions pratiques. L’interaction entre mobile et ordinateur gagne en possibilités depuis l’avènement du smartphone. L’ère du tout sans fil propulse le lien bien plus loin, avec des prises de contrôle à distance bénéfiques pour l’utilisateur. Vous avez un iPhone, un Blackberry ou un HTC Desire HD ? Alors, prenez le contrôle.

IPhone : mobileme à la rescousse

Mobileme n’en est pas à ses balbutiement puisqu’il existe à la base pour unifier ses données sur un disque virtuel, l’iDisk. Le service d’Apple s’est ainsi ouvert aux produits mobiles iPhone et iPad. Il permet de synchroniser à tout moment les contacts, l’agenda, du contenu compatible mais aussi de localiser un produit mobile (iPhone et iPad 3G via le GPS, non disponible sur l’iPad Wifi, dépourvu de module GPS). L’avantage de ce système pour un terminal mobile Apple est de pouvoir effacer ses données à distance.

Pratique quand l’on se fait chaparder son iPad ou son iPhone, les données sensibles et les contenus privés (messages photos) étant bien souvent inestimables comparés au matériel lui-même, aisément remplaçable. Grâce à l’iDisk, toute mise à jour d’une application associée se voit instantanément sauvegardée, afin de retrouver, par exemple, son agenda mis à jour n’importe où.

Attention, sur mobileme, seules les fonctions de localisation de l’iPhone ou iPad – avec affichage de message d’alerte et effacement si besoin des données – sont disponibles gratuitement. Pour le reste, il faut passer à la caisse : 79 euros par an.

HTC donne plus de « Sense » aux Desire Z et HD

Sense, c’est d’abord une surcouche logicielle et graphique que HTC intègre sur ses mobiles évolués, aussi bien sur feu Windows Mobile qu’Android. Plus ergonomique et très clinquante, Sense est une interface orientée sur les usages connectés avec force widgets dynamiques. Deux terminaux Android, Desire HD et Desire Z, étrennent ainsi une nouveauté, la gestion à distance, disponible via le site htcsense.com.

Plus puissant qu’une simple application, ce service HTC nécessite un enregistrement minutieux puisqu’il permet de suivre votre mobile quoi qu’il arrive.

En cas de perte ou de vol, un petit tour sur le site dédié et vous pouvez alors géolocaliser votre smartphone, le faire sonner ou encore afficher un message personnalisé et un numéro à appeler : « Par pitié, si vous trouvez ce Graal, le centre de ma vie, rapportez-le à cette adresse !!! ». Le transfert des appels et des SMS vers un autre numéro est également de la partie et l’on peut envoyer depuis la plate-forme Sense sur ordinateur des SMS, avec son propre numéro de téléphone et sans surcoût.

Et s’il s’agit d’un vol avéré, Sense donne accès à un utilitaire simple dont le rôle est de supprimer toutes les informations du téléphone.

Messieurs les voleurs, vous aurez peut-être le téléphone mais c’en est fini de pouvoir profiter des contacts et autres photos de vacances à la Baule ! Vivement que HTC déploie ce service sur l’ensemble de ses terminaux.

Protect pour Blackberry

Encore non officialisée pour la France mais prévue pour l’Europe au printemps prochain, l’application Blackberry Protect est un service maison de RIM en phase bêta. Grâce à Protect, les possesseurs de Blackberry peuvent en premier lieu sauvegarder à tout moment toutes les données de leur smartphone : courriels, agenda, listes de contacts, sms, bookmarks du navigateur web, tâches. Une sauvegarde qui peut se faire automatiquement, manuellement ou en paramétrant le type de connexion nécessaire à son déclenchement (3G et/ou WiFi). Tout ceci dans le but de pouvoir accéder à tout moment aux données enregistrées afin de les restaurer sur un terminal, par exemple lors d’une fausse manipulation du mobile ou de son remplacement par un autre Blackberry.

Comme ses camarades ci-dessus, Protect permet à un utilisateur Blackberry de toujours avoir une solution en cas de perte ou de vol de son mobile. Depuis l’interface du site internet dédié, il est ainsi possible de localiser son téléphone, dans la mesure où ce dernier émet un signal. Pas de pitié pour les voleurs puisqu’il est également possible de bloquer son Blackberry égaré ou volé et même d’effacer tout ou partie du contenu du terminal. Et pour les têtes en l’air, un clic sur le site enclenche une sonnerie de reconnaissance, histoire de remonter la piste du Blackberry oublié sous le canapé.

Un utilisateur peut appairer un maximum de cinq terminaux sur un même compte Protect.

Et ailleurs ?

Chez Nokia et le système d’exploitation Symbian, une plate-forme Intellisync fut lancée en 2008 mais elle sert surtout à gérer certains contenus de son mobile lorsque celui-ci est connecté à un ordinateur. Microsoft, de son côté, possède l’outil My Phone sur Windows Mobile, qui permet d’agir à distance sur quelques éléments de son smartphone mais ne propose pas encore ce dispositif sur les smartphones Windows Phone 7. Il est de fait fort dommage que le service HTC Sense ne soit pas disponible pour les terminaux WinPho7 que sont les HTC HD7, Trophy et Mozart. Quoi qu’il en soit, démocratisation du « cloud computing » auprès du grand public oblige, la tendance de la gestion à distance devrait rapidement faire des petits sur tous les systèmes à moyen terme.

Finalement, il ne manque plus que l’autodestruction à distance pour faire de ces smartphones nouvelle génération des outils complets !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article