Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/t%e9lescope-spatial/le-telescope-spatial-iris-a-decolle-le-27-juin-et-a-ete-place-en-orbite-pour-etudier-le-soleil_60657_w250.jpg

 

 

La NASA a envoyé dans l'espace un télescope qui aura pour mission d'étudier la basse atmosphère du Soleil. Il aidera les chercheurs à mieux comprendre cette région largement méconnue dans laquelle se forment les vents solaires et les rayons cosmiques.

 

 

 

 

La nuit dernière, à 02H27 GMT, la NASA a lancé le satellite IRIS ("Interface Region Imaging Spectrograph") grâce à une fusée Pegasus XL de la firme américaine Orbital Sciences. Cette dernière a été larguée à quelque 12.000 mètres d'altitude au-dessus du Pacifique par un avion triréacteurs Lockheed L-1011 ayant lui-même décollé une heure plus tôt de la base militaire de Vandenberg, à environ 150 km des côtes de Californie.

 

Cinq secondes après son largage, la fusée a déclenché la mise à feu de ses moteurs. Puis dix minutes plus tard, IRIS a pu être placé correctement en orbite polaire à 643 km au-dessus de la Terre. Il a alors déployé ses panneaux solaires pour commencer à fonctionner par lui-même. Les ingénieurs vont commencer par tester son bon fonctionnement pendant un mois et si tout se déroule comme prévu, il sera alors activé pour qu'il commence ses observations.

 

Cette mission de 182 millions de dollars, vise à étudier la région du Soleil située entre sa surface et sa couronne. Pour cela, IRIS est capable de prendre des images d'ultra-violet en haute résolution. Pendant deux ans, il étudiera ainsi cette zone encore largement méconnue et permettra aux scientifiques de mieux la comprendre. "IRIS va étendre nos observations du Soleil à une région qui a été jusqu'alors difficile à étudier", a expliqué Joe Davila responsable scientifique de la mission.

 

Mieux comprendre la couronne du Soleil

Il s'agira notamment de découvrir comment se forment les vents solaires chargés de particules magnétiques et les rayons ultraviolets qui ont un impact sur la basse atmosphère et le climat terrestres. "Mieux comprendre cette partie basse de l'atmosphère du Soleil nous (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article