Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-02/2011-02-14/article_abeille.jpg

 

Les 17 et 18 juin, découvrez le rôle des abeilles, «sentinelles de l’environnement»...

Découvrir les abeilles pour mieux les protéger: les apiculteurs de France invitent les citadins dans cinquante villes en France à découvrir l'abeille, «sentinelle» de l'environnement les 17 et 18 juin prochains à l'occasion de la 2e édition des «APIdays». «On pourrait d'emblée penser que la ville n'est pas forcément le meilleur endroit pour mettre une ruche», souligne Olivier Belval, président de l'Union nationale des apiculteurs de France (UNAF). «Pourtant on n'a pas de problème de disparition massive d'abeilles sur les villes alors que sur l'ensemble de la France un tiers des abeilles disparaissent tous les ans», rappelle-t-il dans un entretien à l'AFP.

Les pesticides, premiers responsables de la disparition des abeilles

Depuis 2005, les apiculteurs de l'UNAF ont installé des ruches en ville pour sensibiliser les Français à la situation de cet insecte indispensable à la pollinisation de 80% des fruits et légumes. Avec les partenaires de l'opération dans 50 villes, les apiculteurs invitent ainsi, pour la deuxième année consécutive à travers des actions et événements festifs et ludiques (ateliers de récolte, fabrication de bougies etc), à se familiariser avec l'abeille. Avec ce message pour le jeune public, relayé par Olivier  Belval: «notre abeille est en danger, protégeons-la.»

«Il y a une déconnexion des réalités agricoles de la part de nos concitoyens citadins», constate le jeune président de l'UNAF. Selon l'organisation, les pesticides, dont la France reste le principal consommateur dans l'agriculture au niveau européen, sont les premiers responsables de la disparition massive des abeilles depuis quelques années. L'an dernier la production moyenne par ruche en ville a atteint 18 kilos contre seulement 15 kilos pour une ruche à la campagne, selon Olivier  Belval. La production française de miel est estimée à 20.000 tonnes en 2010, soit la moitié de la quantité consommée par les Français cette année-là.

 

 

© 2011 AFP

Commenter cet article