Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

 

 

Tout n’est pas affaire de calories ! Une silhouette fine passe aussi par des nutriments bien dosés et une bonne teneur en eau. Check-list des ennemis de votre ligne… et de ses alliés.

1. Mollo sur le sel !

On en consomme toujours trop, alors qu’il est le champion pour retenir l’eau dans les tissus et nous faire gonfler des pieds à la tête (ou presque) : 9 g de sel, c’est 1 litre d’eau stocké pendant 24 à 48 heures ! Réduisez la dose au minimum : oubliez les charcuteries et fromages, les chips, olives et gâteaux apéritifs, les conserves et aliments industriels qui en contiennent trop. Mollo également avec la sauce soja, le pain et les moutardes… et évidemment avec la salière, qu’on manie souvent avec trop d’ardeur.
En pratique
Remplacez le sel par des herbes fraîches et des épices à profusion, bénéfiques et riches en goût. Optez sinon pour un "faux sel" au chlorure de potassium, au lieu du sodium. Le sel Diet de A. Vogel, riche en légumes, est parfait et vos papilles ne verront pas la différence (boutiques bio)…

 

2. On met l’accent sur les protéines

Une consommation suffisante de protéines permet la fabrication d’albumine par le foie. Cette dernière facilite l’élimination de l’eau via les capillaires sanguins. Si son taux est trop bas, l’eau est moins bien réabsorbée et a tendance à "fuir" dans les tissus. Autre gros avantage, les protéines entretiennent les muscles, calment la faim et ne sont pas stockées.
En pratique
S’il faut supprimer les protéines des plats industriels et réduire celles des produits laitiers ou du blé, souvent mal digérées, elles doivent être présentes en quantité suffisante à chaque repas, grâce au poisson, à la viande et aux œufs. Quant aux protéines végétales (céréales et légumineuses), elles doivent aussi être de la partie.

 

3. Des crudités ? Oui, mais…

  • Quand il fait beau, on a parfois tendance à abuser des crudités parce qu’elles sont fraîches et légères. Or, sur le plan digestif, l’apport en fibres peut dérégler le transit, irriter l’intestin et faire gonfler l’abdomen, ce qui est juste l’inverse de l’effet attendu !
  • En pratique
  • Adaptez les quantités en fonction de vos possibilités digestives. Pour mieux les supporter, privilégiez les légumes cuits, quitte à les servir froids en salade : haricots verts, betterave, aubergines grillées et courgettes, poivrons, poireaux, asperges…
  • Autre solution : vous pouvez associer les crudités aux céréales et légumineuses, qui apporteront ainsi des protéines d’origine végétale (riz, pâtes, pois chiches, lentilles…)

4. Boire ni trop, ni trop peu

  • Même s’il fait 40 °C à l’ombre, pas besoin de boire 4 litres d’eau par jour pour drainer son organisme : c’est à la fois pénible et inutile.
  • En pratique
  • Buvez régulièrement, l’équivalent de 1,5 litre (soit 8 verres) par jour.
  • Le bon rythme ? Un verre au réveil pour stimuler le système digestif, plus deux verres avant chaque repas pour diminuer l’appétit. Augmentez bien sûr la dose s’il fait très chaud, même avant d’avoir soif si vous transpirez beaucoup ou que vous faites du sport. Vous pouvez compléter par une tisane drainante.

5. Des fibres, juste ce qu’il faut

  • Elles facilitent le transit intestinal (adieu la constipation qui favorise la rétention d’eau) et captent les graisses absorbées lors des repas.
  • Résultat : elles empêchent leur stockage et favorisent l’amincissement.
  • Où les trouver ? Principalement dans les fruits et légumes, mais aussi dans les légumineuses et les céréales complètes.
  • En pratique
  • Mettez les végétaux en vedette, à chaque repas ou même en cas de petit creux… Pour ne pas trop "gonfler" si les excès de fibres ont tendance à perturber votre intestin, pensez à l’amie courgette (aux fibres ultradouces), aux haricots verts, aux carottes (cuites) ou bien à la pomme râpée.

6. On surveille le sucre

  • L’insuline, hormone de stockage dont la libération est déclenchée par l’ingestion de sucre, favorise la rétention d’eau. Mieux vaut donc se freiner, d’autant que le sucre, comme le sel, fait "éponge" et retient l’eau dans les tissus.
  • En pratique
  • En été, il est plus facile de réduire le sucre. Préparez des desserts légers avec les fruits du marché : compotes, salades, soupes fraîches…
  • En cas de petite faim, à la place d’une pâtisserie, croquez une pomme ou grignotez quelques abricots, des fruits secs (abricots, pruneaux…) ou des graines (noix et amandes, non salées bien sûr).

7. 4 nutriments anti-eau

  • Le potassium
  • Sa diminution favorise la rétention d’eau, liée au rapport sodium/potassium. Augmenter ses apports vous aidera donc à désenfler.
  • Où ? Avocat, concombre, salade, tomate, banane, pomme, orange, pêche, fruits secs.
  • La vitamine B6
  • Un apport insuffisant serait impliqué dans les gonflements prémenstruels. Elle améliore l’assimilation du magnésium et des protéines.
  • Où ? Viande, poisson, levure, volaille, pomme de terre, banane, cacao.
  • La vitamine E
  • Elle participe à l’entretien des systèmes veineux et lymphatique. Une insuffisance augmente la rétention hydrique.
  • Où ? Noix, amandes, poissons gras, céréales germées, œufs, avocat.
  • Les "bioflavonoïdes"
  • Ils préservent la perméabilité des vaisseaux capillaires et favorisent un bon entretien des tissus. De quoi alléger les jambes lourdes !
  • Où? Fraises, framboises, groseilles, cassis, myrtilles. ça tombe bien, c’est la saison !

8. Bouger le plus possible

Marcher une heure par jour stimule la circulation veineuse et lymphatique. Au bout d’une semaine seulement, on voit
la différence !
L’exercice dans l’eau augmente le travail des muscles et réalise un massage de tout le corps. Au choix, marche dans l’eau jusqu’à mi-cuisses ou aquagym.

 

 

Auteur : Isabelle Delaleu

Commenter cet article

Maurice 29/06/2011 12:20



bon à savoir


bonne journée !