Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/horloge/des-chercheurs-ont-reussi-a-mettre-au-point-une-horloge-dix-fois-plus-reguliere-et-donc-plus-precise-que-les-meilleurs-horloges_61915_w460.jpg

 

La semaine dernière, des physiciens américains ont dévoilé l'horloge atomique la plus précise du monde. Selon eux, elle devrait varier de moins d'une seconde en une douzaine de milliards d'années.


Les horloges atomiques sont basées sur la fréquence de lumière nécessaire pour faire vibrer un atome de césium, ce qui constitue la référence internationale actuelle de la seconde. Mais une nouvelle horloge atomique expérimentale vient d'être mise au point par des physiciens américains. Il s'agirait de l'horloge la plus précise jamais créée, indiquent les chercheurs.

Ils expliquent que cette pendule est constituée de 10.000 atomes d'ytterbium refroidis un peu au-dessus du zéro absolu (- 273,15°C) et qui sont piégés dans des puits optiques formés de lasers. Un autre laser vibre 518.000 milliards de fois par seconde et crée ainsi une transition entre deux niveaux d'énergie dans les atomes.

Cela donne une régularité encore plus grande qu'avec un atome de césium, ce qui pourrait conduire à une nouvelle définition internationale de la seconde et donc du temps universel.

 

Une stabilité dix fois supérieure à celle des meilleurs horloges

"La stabilité d'une horloge est un terme que nous utilisons dans le domaine et qui fait référence à - si vous regardez le rythme des tic-tac d'une horloge, comment ce rythme change t-il au cours du temps ?", a expliqué à Popular Science Andrew Ludlow, physicien au National Institute of Standards and Technology de Boulder. "Idéalement, vous voulez que chaque tic-tac soit exactement le même qu'un autre". 

 

D'où l'importance de la régularité de l'horloge conçue par les chercheurs. D'après eux, leur dispositif permet d’obtenir une régularité du battement dix milliards de fois plus précise qu’une montre à quartz et dix fois supérieur aux meilleures horloges atomiques existantes. Au final cette horloge devrait ainsi varier de moins d'une seconde en 13,8 milliards d’années, soit l’âge de l’Univers.

 

De vastes implications

Les physiciens expliquent que cette pendule a des implications potentielles importantes pour la précision dans la mesure du temps universel mais aussi pour le système GPS et un ensemble de capteurs de gravité, de champ magnétique et de température, a expliqué à l'AFP, Andrew Ludlow, un des physiciens co-auteurs de ces travaux.

"Il s'agit d'une avancée importante dans l'évolution des horloges atomiques de la prochaine génération actuellement en développement dans le monde", a t-il estimé.

 


Commenter cet article