Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.francetvinfo.fr/image/74vyud4d0-cb14/658/370/2397747.jpg

 

Ni train ni avion, ce "véhicule" pourrait transporter des passagers dans des tubes à basse pression à une vitesse quasi-supersonique.

Voyager à une vitesse quasi-supersonique en toute sécurité et pour un prix modique ? L'entrepreneur visionnaire américano-sud-africain Elon Musk, cofondateur de PayPal, pense avoir trouvé la solution avec son Hyperloop, dont le concept révolutionnaire a été dévoilé lundi 12 août.

Le milliardaire, fondateur du constructeur de voitures électriques Tesla Motors et de l'entreprise privée d'exploration spatiale SpaceX, a publié un document de 57 pages (PDF, en anglais) décrivant le projet, qui pourrait relier Los Angeles à San Francisco en 35 minutes. "Hyperloop consiste en un tube à basse pression avec des capsules, transportées à faible et grande vitesses sur la longueur du tube", détaille le document.

"Ce serait doux, comme voler sur l'air"

"Les capsules sont posées sur coussins d'air pressurisé", ajoute le document. Selon Elon Musk, ce système de transport devrait pouvoir atteindre une vitesse de 1 220 km/h et serait économiquement viable pour toute liaison inférieure à 1 500 km.

Elon Musk a évoqué lundi "une nouvelle forme de transport, différente du train traditionnel, qui transporterait les passagers et les marchandises dans ses capsules dans un tube monté sur pylônes". "C'est conçu pour être super léger, alors que les trains sont incroyablement lourds. C'est plus proche d'un avion", a-t-il dit. La sensation à bord serait proche de celle "d'un avion. Ce serait doux, comme voler sur l'air". Le milliardaire assure que son système serait moins vulnérable aux séismes et moins exposé aux accidents que le train ou l'avion "car il ne peut pas s'écraser ou dérailler".

Un projet plus économique que le TGV ?

Elon Musk, opposé au train à grande vitesse entre Los Angeles et San Francisco - dont la construction du premier tronçon a été approuvée par les autorités - estime que son projet est beaucoup plus économique. Il évalue le coût de la liaison entre les deux villes à 6 milliards de dollars, contre 70 à 100 milliards pour le train, et anticipe le prix public d'un aller-simple à 20 dollars.

Elon Musk, qui a indiqué à plusieurs reprises qu'il n'avait pas l'intention de développer le projet lui-même, pourrait revenir sur sa décision, au moins en partie. "Je suis tenté de créer au moins un prototype de démonstration, a-t-il reconnu lundi. Je n'essaie pas de faire des tonnes d'argent avec ça, mais j'aimerais que [ce projet] devienne réalité et je pense que cela aiderait si je faisais un modèle".

Commenter cet article