Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/com%e8te/en-octobre-2014-mars-sera-frole-par-la-comete-c-2013-a1_59040_w460.jpg

 

Selon les scientifiques, la comète C/2013 A1 n'aurait finalement que très peu de chances de s'écraser sur Mars en 2014. Elle devrait passer à proximité de la planète rouge sans lui causer de dommages.

 

2014 ne sera vraisemblablement pas l'année d'un cataclysme pour la planète Mars, contrairement à ce qui avait été suggéré au début de l'année. En effet, en janvier dernier, le chasseur de comètes Robert H. McNaught en a déniché une nouvelle qui a été nommée C/2013 A1 (Siding Spring). Or, d'après les premiers calculs réalisés sur sa trajectoire, les chercheurs avaient estimé que l'objet effectuerait le 19 octobre 2014 un très proche passage de Mars.

 

Mais plus important encore : ils n'excluaient pas que la comète qui mesure entre 15 et 50 km de diamètre, entre en collision avec la planète rouge. Ce qui pourrait, d'après les spécialistes, creuser un cratère de quelque 500 km à la surface de Mars et causer un véritable cataclysme. Il y a quelques semaines, les chercheurs de la NASA avaient donc estimé qu'il y avait une chance sur 8 000 pour que la comète C/2013 A1 frappe la planète en octobre 2014. Mais depuis cette estimation a été revue à la baisse.

 

Désormais, les chances qu'un tel impact se produise ne seraient plus que d'une sur 120.000. Néanmoins, les scientifiques jugent que Siding Spring devrait passer bien plus près de la planète rouge que certains ne le pensaient initialement. "Si on se base sur les données du 7 avril, le dernier placement orbital placerait la comète extrêmement près de Mars, légèrement plus près que nos premières estimations, à environ 110.000 kilomètres", ont indiqué des spécialistes de la NASA vendredi dernier.

 

Une comète pas facile à observer

Avant cela, ils avaient estimé que la comète se rapprocherait à 118.000 kilomètres de la surface de Mars. Au vu de ces chiffres, les scientifiques estiment qu'il est possible que les vaisseaux de la NASA placés en orbite autour de la (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article