Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/lumi%e8re/selon-cette-nouvelle-etude-une-exposition-d-une-heure-a-la-lumiere-bleue-aurait-de-meilleurs-effets-sur-les-fonctions-cognitives-que-la-cafeine_63894_w460.jpg

 

Accro au café ? Et si vous remplaciez votre dose quotidienne par un peu de lumière bleue ? Inoffensive pour les tissus, la lumière bleue pourrait déclencher des effets biologiques similaires à ceux de la caféine, estime une nouvelle étude. Améliorant les performances cognitives, elle faciliterait notamment la concentration.


Vous ne pouvez pas vivre sans vos 8 tasses de café par jour ? Attention, cela pourrait bien altérer votre concentration. Peut-être serait-il temps de passer à la lumière bleue... Depuis quelques temps, cette lumière traîne la mauvaise réputation de perturber le sommeil. Ainsi, l'utilisation des smartphones, tablettes et autres écrans avant d'aller se coucher pourrait causer des nuits agitées. En effet, leur lumière bleue entraîne le recul de la mélatonine, surnommée hormone du sommeil, qui contrôle l'horloge biologique.

Toutefois, la lumière bleue posséderait également des effets positifs. Si elle vous empêche de dormir la nuit, elle pourrait bien vous tenir éveillé la journée. C'est du moins ce qu'affirme une récente étude publiée dans la revue PLoS ONE. Selon ces travaux, cette luminosité rendrait le cerveau plus alerte, à condition d'être utilisée au bon moment.

 

Rester éveillé

 

Pour en arriver là, les chercheurs de l'Université Mid Sweden ont comparé les effets de la caféine (240 mg) et de la lumière bleue (à raison d'une dose d'une heure) sur le cerveau de 21 sujets en bonne santé. Pour cela, ils ont soumis les sujets à des tests de psychovigilance avant et après les avoir exposés au hasard à quatre types de conditions : de la lumière blanche et un placebo, de la lumière blanche et de la caféine, de la lumière bleue et un placebo et enfin de la lumière bleue et de la caféine.

 

Ils ont alors constaté que la lumière bleue comme la caféine avaient un effet positif sur les fonctions cognitives. Toutefois, pas à tous les niveaux : les personnes exposées à la lumière bleue ont obtenu de meilleurs résultats aux tests alors qu'ils étaient soumis à des distractions. De leur côté, les consommateurs de café ont réalisé des performances moins bonnes sur la précision et l'exactitude. "La lumière bleue et la caféine ont démontré des effets distincts sur les aspects des fonctions psychomotrices. Elles ont la possibilité d'influencer positivement de nombreux cas où les fonctions cognitives et la vivacité sont importantes", expliquent les chercheurs, repris par le DailyMail. Cette nouvelle étude se base notamment sur les recherches suggérant que la lumière bleue améliore les capacités cognitives, comme la mémoire, la vivacité et le temps de réaction. De précédentes études ont déterminé qu'une exposition de seulement 50 secondes pouvait entraîner des changements dans le cerveau.

 

De nombreuses applications

Selon les chercheurs, la lumière bleue est totalement inoffensive pour les tissus et les cellules. Mais elle est assez puissante pour déclencher certains effets biologiques dans le corps. Ainsi, depuis quelques temps, elle est de plus en plus utilisée dans le cadre de nombreux traitements médicaux. Les docteurs de l'hôpital universitaire de Heidelberg, par exemple, ont développé un patch qui émet de la lumière bleue afin de traiter la douleur.

Plus étonnant : la lumière bleue pourrait permettre de combattre la mauvaise haleine. Selon des scientifiques, une exposition de seulement deux minutes, grâce à des lampes utilisées pour le blanchissement des dents, serait en effet suffisante pour tuer les bactéries présentes dans la salive et associées à la mauvaise haleine. Une autre étude menée par des chercheurs de l'Université de Montréal a elle, permis de déterminer que les personnes aveugles pourraient aussi bénéficier des bienfaits de la lumière bleue.

 

Au cours de leurs travaux, les scientifiques ont été surpris de constater que des personnes aveugles étaient capables de déterminer à quel moment une lumière bleue avait été allumée ou éteinte, sans discerner aucun objet. Cette observation pourrait mener au développement de traitements efficaces pour les handicapés visuels ou pour d'autres personnes souffrant de troubles cognitifs. La lumière bleue pourrait alors être utilisée afin d'activer certaines parties spécifiques du cerveau.

Commenter cet article