Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Une nouvelle étude menée sur quatre tiques emprisonnées dans de l'ambre fossile, révèle la présence de bactéries similaires à celles responsables de la maladie de Lyme. Ces micro-organismes seraient vieux d'au moins 15 millions d'années.

 

 

La maladie de Lyme, également connue sous le nom de borréliose de Lyme, est une infection bactérienne qui se transmet à l'homme par l'intermédiaire d'une piqûre de tique. Cette pathologie est induite par des bactéries du genre Borrelia et se traduit par une série de symptômes différents selon les patients, évoluant sur de nombreuses années. Non traitée, elle peut en arriver à affecter la plupart des organes et conduire à de sérieux handicaps physiques.

 

Si cette maladie n'a été comprise que très récemment, elle existe en revanche depuis bien plus longtemps. Une nouvelle étude menée sur quatre tiques retrouvées dans de l'ambre fossile en République dominicaine, révèle en effet la présence de bactéries similaires à celles du genre Borrelia, vieilles d'au moins 15 millions d'années.

 

L'étude de bactéries "préhistoriques" n'est généralement pas aisée. En effet, très peu d'entre elles ont laissé leur trace à travers les âges. Pour parvenir à analyser ces microorganismes, les paléontologues n'ont qu'une seule alternative : les inclusions d'ambre fossile. La résine permet de préserver les tissus des bactéries au fil du temps.

 

Des maladies antiques

Grâce à ces trésors naturels, les scientifiques ont pu découvrir au cours des dernières années, des microbes vieux de 100 millions d'années, contenus dans l'intestin de termite, ou encore des spermatozoïdes d'insecte daté à 40 millions d'années. La nouvelle étude met en évidence une grande population de bactéries de forme hélicoïdale présentes dans l'organisme de tiques.

Ces organismes, baptisés Palaeoborrelia dominicana, ressemblent très fortement aux (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

Commenter cet article