Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://l1.yimg.com/bt/api/res/1.2/MxSmK0Ovg1jWMS.OP2GkDA--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzkzO2NyPTE7Y3c9NzAwO2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zNTQ7cT04NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/Francetvinfo.fr/3474815.jpg

 

Les chercheurs font remarquer de nombreuses similitudes entre certaines d'entre elles et la Terre, mercredi 26 février, après avoir observé ces élements grâce à l'observatoire spatial Kepler.

La Nasa a annoncé la découverte (en anglais) de 715 nouvelles exoplanètes, c'est-à-dire hors du système solaire. La prouesse a été rendue possible grâce au télescope spatial Kepler, explique l'agence mercredi 26 février. Au total, cela porte à près de 1700 le nombre d'exoplanètes confirmées.

Des exoplanètes potentiellement habitables

Près de 95% de ces planètes sont plus petites que Neptune, qui est près de quatre fois plus grande que la Terre. Quatre d'entre elles ne font que 2,5 fois la taille de la Terre et se situent à une distance habitable de leur étoile, avec une température qui permet à l'eau – et potentiellement à la vie – d'exister. Deux conditions nécessaires mais encore loin d'être suffisantes pour espérer faire le voyage.

L'une de ces quatre planètes potentiellement habitables, nommée Kepler-296f, est en orbite autour d'une étoile dont la taille mesure la moitié de celle du Soleil mais n'a que 5% de sa brillance. Cette exoplanète n'est que deux fois plus grande que notre planète, mais les scientifiques ignorent si elle est gazeuse, avec une enveloppe épaisse d'hydrogène et d'hélium, ou si elle est entourée d'océans.

 

 


 

 

Des éléments qui "rappellent notre planète"

"Plus nous explorons, plus nous trouvons des éléments dans ces étoiles qui nous rappellent notre planète et notre système solaire", précise Jason Rowe, un astronome du Seti (Search for extraterrestrial intelligence) et co-auteur de ces travaux. "Et alors que nous continuons à explorer les étoiles, chaque découverte nous rapproche d'une compréhension plus exacte de notre place dans notre galaxie."

Kepler a été lancé en 2009 pour scruter plus de 150.000 étoiles ressemblant à notre Soleil situées dans les constellations du Cygne et de la Lyre, et y trouver des planètes soeurs de la Terre. Kepler est tombé en panne mi-2013. Ces dernières découvertes seront publiées le 10 mars dans l'Astrophysical Journal.

Commenter cet article