Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img0.mxstatic.com/nasa/la-navette-endeavour-credit-photo-nasa_23577_w460.jpg

 

La Nasa a annoncé dans un rapport dévoilé la semaine dernière, qu'elle ne pourrait pas d'ici à 2016 construire une capsule et un nouveau lanceur lourd, comme le prévoit le budget adopté par le Congrès américain. Restrictions budgétaires et problèmes d'architecture du lanceur rendent cet objectif inatteignable, estime l'agence spatiale américaine.

Dans un rapport de 22 pages cité par l'AFP, la Nasa assure "travailler aussi vite que possible pour respecter l'objectif d'avoir un lanceur opérationnel au 31 décembre 2016". Mais malgré ces efforts, l'agence "ne pense pas que cet objectif soit réalisable au vu des estimations budgétaires actuelles (...) et les architectures (du lanceur) actuellement envisagées", lit-on dans le document adressé au Congrès.

Mais après consultation du rapport, les sénateurs semblent exclure toute possibilité de délai supplémentaire pour la réalisation du projet qui impose à la Nasa d'ici à la fin 2016, la construction d'un système de lancement spatial et d'une capsule permettant de transporter des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). Le congrès s'est en effet contenté d'une réponse sévère, rappelant à l'agence ses obligations. "La production d'un lanceur lourd et d'une capsule n'est pas optionnelle, c'est la loi. (...) La Nasa doit utiliser ses décennies de savoir-faire spatial et les milliards de dollars d'investissements précédents pour élaborer un concept (de lanceur) qui soit viable", soulignent les sénateurs. Et d'ajouter : "Nous pensons que cela peut être fait avec un budget abordable et de façon abordable et efficace, et que cela doit être une priorité".

Alors que la navette Discovery doit effectuer le mois prochain sa dernière mission avant de rejoindre Endeavour et Atlantis dans un musée, la Nasa ne pourra plus transporter elle-même ses astronautes vers l'ISS. Ce sont les navettes russes Soyouz qui prendront en charge les voyages des astronautes américains et le transport de matériel vers la station spatiale en grande partie financée par les Etats-Unis. La construction d'un nouveau lanceur et d'une capsule également conçue pour l'exploration spatiale au-delà de l'orbite terrestre, sont donc une priorité pour le pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article