Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-06/2011-06-30/article_punaise.jpg

 

Cet insecte arrive à émettre près de 100 décibels en frottant son pénis contre son ventre...

C’est comme être au premier rang face à un orchestre. 99,2 décibels, le record de bruit émis par un insecte, a été atteint par la punaise d’eau, selon un article paru dans la revue scientifique PLoS One. La stridulation de «Micronecta scholtzi», qui se fait par le frottement du pénis de la punaise contre son abdomen, a été étudiée par des scientifiques français et écossais qui ont homologué le record: longue de seulement 2 millimètres, la punaise émet presque autant de bruit qu’un éléphant qui barrit (117 décibels).

Faire du bruit pour masquer les concurrents

Pour émettre ce son, la punaise d’eau frotte l’arête de son pénis sur son abdomen ridé. «Les insectes peuvent utiliser toutes les parties de leur corps pour produire un son. Certains utilisent leurs ailes, d’autres leurs pattes, leur abdomen, leur tête, leur thorax…», explique Jérome Sueur, biologiste au Muséum national d’histoire naturelle, qui a participé à l’étude.

L’utilisation des organes sexuels ne se retrouve que chez une sorte de papillon, le Syntonarcha iriastis. Une manière de se faire remarquer des femelles: «Les mâles sont en compétition pour accéder aux femelles et ils essayent de chanter le plus fort possible pour masquer les concurrents», complète Jérome Sueur. 

Si beaucoup d’animaux limitent naturellement leur volume sonore pour ne pas attirer les prédateurs, Micronecta scholtzi ne semble pas craindre d’attaques. Et elle reste très discrète également pour l’homme, qui aura du mal à entendre son chant d’amour dans la nature: le bruit qu’elle émet est absorbé à 99% par l’eau.

A.C.

Commenter cet article