Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/media/images/actus/cannabis_cancer_testicule/2077281-1-fre-FR/cannabis_cancer_testicule_h_content_l.jpg

 

Une nouvelle étude publiée dans la revue Cancer pointe une nouvelle fois du doigt le lien entre la consommation de cannabis et l’apparition du cancer des testicules.

Le cancer des testicules est un cancer rare (on estime à environ 2200 le nombre de nouveaux cas chaque année en France) mais c’est le plus fréquent des cancers du jeune adulte entre 15 et 34 ans. Et c’est aussi un cancer dont l’incidence a beaucoup augmenté ces 50 dernières années. Lorsqu’il est diagnostiqué suffisamment tôt, c’est un cancer qui se soigne plutôt bien mais il nécessite souvent l’ablation du testicule atteint.

 

Si tous les facteurs environnementaux qui jouent sur cette augmentation du taux de cancer du testicule ne sont pas encore connus, il semble que la consommation de cannabis soit désormais considérée comme un important facteur de risque. En effet, une nouvelle étude dirigée par l’Université de Californie du Sud (étude qui vient d’être publiée dans la revue Cancer ) montre que la marijuana a d’indéniables effets cancérigènes sur les cellules testiculaires.

Pour cette étude, les chercheurs californiens ont suivi l'usage de drogues de 163 jeunes hommes diagnostiqués avec un cancer des testicules et l'ont comparé avec celui de 292 hommes en bonne santé du même âge. Et ils ont constaté que des antécédents de consommation de cannabis doublait le risque d'avoir certains sous-types de cancer des testicules qui font partie des cancers à mauvais pronostic.

 

« Nous ignorons comment le cannabis conduit au cancer mais nous supposons que le système qui intervient dans la formation du sperme, répond à l'ingrédient actif de la marijuana», explique le Dr Cortessis, qui a piloté cette étude.

Les chercheurs se sont également rendu compte que ce cancer touchait tout autant ceux qui consomment du cannabis à titre thérapeutique que ceux qui en consomme à titre récréatif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article