Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/reptile/le-mosasaure-etait-un-gigantesque-reptile-marin-dont-la-queue-etait-semblable-a-celle-d-un-requin_62333_w460.jpg

 

Une étude publiée mardi révèle que les mosasaures, une famille de grands reptiles préhistoriques marins possédaient une queue de requin et nageaient donc aussi bien que ces derniers.


En 2008, des chercheurs ont découvert en Jordanie un fossile de mosasaure, un animal appartenant à la famille des Prognathodons. Particulièrement bien conservé, le fossile en question se composait d'une grande partie du squelette de la queue de l'animal et de restes de tissus mous.

C'est cette découverte qui a fourni aux scientifiques "la preuve indiscutable" que ce reptile préhistorique n'était pas une sorte de serpent de mer nageant comme une anguille comme le croyaient les paléontologues. En effet, l'animal qui vivait au Crétacé supérieur (il y a entre 98 à 66 millions d'années), nageaient comme les requins et possédaient d'ailleurs la même queue.

Pour en arriver là, les chercheurs ont analysé et comparé les éléments osseux et des tissus mous du fossile avec d'autres, ce qui a permis de prouver que le mosasaure possédait une queue de poisson orientée verticalement et composée de deux parties asymétriques formant un croissant de lune, comme celle d'un requin.

 

Une évolution semblable à celle des squales

 

On est donc bien loin de la queue serpentine, longue, fine et dépourvue de nageoire caudale des serpents de mer. "L'absence de preuves, combinée avec des hypothèses conflictuelles" sur les origines des mosasaures, "ont nourri les clichés sur un animal serpentin qui fleurissent aussi bien dans la littérature scientifique que dans les ouvrages de vulgarisation", indiquent les auteurs de l'étude cités par l'AFP.

 

Selon eux, les mosasaures pouvaient atteindre 18 mètres de long et possédaient des capacités de nage très proches de celles des requins. Pour Johan Lindgren, géologue à l'Université suédoise de Lund, et son équipe, les mosasaures ont évolué comme les requins du fait qu’ils se développaient dans un environnement similaire.

"Ces nouveaux résultats impliquent que le phénomène d'évolution convergente est plus répandu qu'on ne le soupçonnait", et ce même dans des familles animales très éloignées, concluent-ils.


Commenter cet article