Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/poisson/le-poisson-peut-mesurer-jusqu-a-un-metre-de-long-et-pourrait-vivre-a-l-air-libre-entre-1-et-2-jours_60759_w460.jpg

 

Les habitants du Maryland aux Etats-Unis sont depuis quelques années inquiétés par la multiplication de "poissons à tête de serpent". Invasif, ce spécimen menacerait les autres espèces aquatiques par sa nature ultrarésistante et son caractère de prédateur. Afin de contrer l'invasion, la solution adoptée par tous ne manque pas de goût : manger le trouble-fête.

 

Lorsqu'un poisson dérange dans le Maryland aux Etats-Unis, on le mange. Dans le cas présent, l'indésirable porte le nom de Snakehead ou "poisson à tête de serpent" et il ne plaît pas du tout. Sorte de Rambo des rivières, le spécimen peut peser jusqu'à 7 kilos et vit en eau douce. Ajouté à cela, il possèderait la faculté étrange et impressionnante de ramper hors de l'eau et de survivre entre 1 et 2 jours en milieu humide.

 

D'après les spécialistes, ce fantastique prédateur serait originaire d'Asie et se nourrirait de tout. Loin d'être difficile, il pourrait ingérer mammifères, oiseaux, grenouilles, bars ou encore écrevisses. Aussi la menace qu'il représente pour les autres espèces est elle, concrète et bien comprise par les habitants du Maryland. Avec une espérance de vie de 10 à 15 ans, le poisson se serait développé de manière exponentielle (un millier d'individus) dans le Potomac, fleuve près de Washington.

 

Une solution radicale

Afin d'éradiquer l'espèce dans les eaux américaines, les autorités locales, restaurateurs et commerçants ont donc décidé de le proposer de manière appuyée à la consommation. En effet, le weekend dernier se tenait le concours annuel de pêche au "poisson à tête de serpent" où plus de 150 pêcheurs sont arrivés munis de leur glacière. Le but : manger sans vergogne l'intrus.

 

Brett Miron, mécanicien de Bushwood a remporté avec ses coéquipiers la somme de 1.500 dollars et avoue aimer le poisson "frit ou avec des oignons et du beurre". Bien que peu attirant (dents acérées et aspect reptilien), il (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article