Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://s2.lemde.fr/image/2010/02/02/540x270/1300265_3_2c9c_un-agriculteur-inspecte-sa-recolte-de-ble-dans.jpg

Selon une étude, publiée mardi 18 janvier par l'Universal Ecological Fund, une organisation non gouvernementale basée en Argentine, la température de la planète pourrait grimper d'au moins 2,4 °C d'ici 2020 si rien de plus n'est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les conséquences d'une planète plus chaude sur la production alimentaire mondiale pourraient être "énormes", estiment les auteurs de ce rapport intitulé "Déficit alimentaire : les impacts du changement climatique sur la production agricole d'ici 2020". Les régions tropicales, où vivent près de 60 % de la population mondiale, devraient être les plus affectées par la montée du mercure.

 - 14 % POUR LA PRODUCTION DE BLÉ

La combinaison de l'impact du réchauffement sur la production agricole et de la croissance de la population mondiale, qui devrait atteindre 7,8 milliards d'individus d'ici 2020, entraînera des pénuries pour les principales cultures. Ainsi la production mondiale de blé va subir un déficit de 14 % par rapport à la demande d'ici dix ans, selon l'étude. Ce chiffre est de 11 % pour le riz et de 9 % pour le maïs.

Le soja est la seule culture majeure qui connaîtra une augmentation de sa production durant la même période, permettant un excédent de 5 % par rapport à la demande. En outre, la plupart des terres arables dans le monde sont déjà exploitées, rappellent les auteurs de l'étude, citant la Banque mondiale. L'eau disponible, principalement sous forme de précipitations, et les conditions climatiques seront donc les deux facteurs les plus déterminants pour la production alimentaire mondiale, avec des effets négatifs pour les régions devenant plus sèches et positifs pour celles plus humides et chaudes.

 

LEMONDE.FR avec AFP | 18.01.11

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jipebe29 23/01/2011 11:22



J'ai bien vu votre réponse. Mais pourquoi mon commentaire n'est-il pas publié sur votre site?



Scientifique 23/01/2011 12:15



Merci pour ton passage et tes commentaires qui enrichirent cette discussion, je tenterai de mettre d'autres points de vue sur la question du réchauffement. Sujet à débattre 



jipebe29 22/01/2011 19:21



Donc, l'ONG "FEU" prévoit entre 2011 et 2020, une augmentation de +2,4°C ? Soit beaucoup plus que le GIEC, pourtant assez cataclysmique en ce
domaine, et sans prendre en compte le palier de température depuis 11 ans, qui pourrait perdurer. Je ne comprends pas que vous consacriez un article présentant les absurdités patentes de cette
ONG .. brûlante (FEU...). Pourquoi ne pas faire un bref article critique réfutant fermement les allégations délirantes de FEU? Vraiment, je commence à désespérer du sens critique de la presse
française et des médias dès qu’il s’agit du climat.



Scientifique 23/01/2011 10:40



certes c'est un scénario catastrophe apporté d’Universal Ecological Fund mais dans mon blog je ne suis pas trop critique, je mets le pour et le contre et je donne libre cours à vous pour
en décider qui a raison et qui a tort.


merci pour ton com' en tout cas