Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/star_wars_0.jpg

 

Les chercheurs américains du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et de l'Université d'Harvard ont peut-être découvert la formule qui permettrait de réaliser des sabres lasers.


Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de l’Université d’Harvard ont récemment découvert un nouvel état de la matière. En obtenant une nouvelle façon de faire interagir les photons (grains de lumière) entre eux jusqu’à ce qu’ils agissent comme s’ils formaient une masse et se lient pour former des molécules, le secret des célèbres sabres lasers jedi est, semble-t-il, découvert. La recherche scientifique s’inspire-t-elle souvent, à l’instar de ce cas, de la science-fiction ?

Laurence Bianchini: La recherche scientifique s'inspire de la science-fiction et vice-versa, la fiction s'inspire de la science. C'est un dialogue dans lequel les scientifiques et les auteurs s'emparent des notions les plus avancées et les testent dans des applications et des concepts totalement inédits. Les auteurs de SF et scientifiques sont d'ailleurs souvent les mêmes personnes emplies d'imagination. La SF fait rêver les scientifiques même si elles ne les inspirent pas directement au quotidien. Je pense que ces scientifiques du MIT et Harvard ne se lèvent pas le matin avec comme objectif de développer des sabres lasers, cela reste du domaine des songes et reste sur l'oreiller. Je pense que l'inspiration est indirecte et plus subtile. Comme une idée vers laquelle la société ou la technologie se projette, jusqu'à éventuellement l'atteindre. 

Ce lien réel entre fiction et science permettrait-il de penser qu’une même démarche de questionnement du réel intervient dans la fiction et dans la science ?

La démarche n'est pas la même mais des objets ont tout d'abord été inventé par des auteurs de SF avant que les scientifiques ne s'en emparent. En un sens, la question que l'auteur ou le chercheur se pose est la même : voici ce que nous savons, voici mon hypothèse, voici ce que j'obtiens si je prolonge mon idée dans des domaines inconnus ou inexplorés.

La SF sert-elle justement à matérialiser les projets scientifiques ? Permet-elle de stimuler l'imagination scientifique grâce à la conceptualisation de certains projets?

Les scientifiques sont souvent des rêveurs et parfois de grands enfants. La plupart des astrophysiciens ont passé des heures à regarder les étoiles avec l'envie d'y aller, de comprendre, de découvrir la vie sur une autre planète. Certains projets scientifiques sont donc portés par des ambitions grandioses ou utopiques, les objectifs très éloignés sont ceux qui emmènent parfois le plus loin.

Et bien sûr, la science-fiction permet de tester des concepts qui sont techniquement hors de portés aujourd'hui. La science-fiction permet aussi de supposer une chose vraie, comme de pouvoir choisir les caractéristiques d'un enfant avant sa conception, une idée développée et testée dans le film Bienvenue à Gattaca, et d'imaginer ensuite son impact sur la société ou sur l'environnement. L'auteur tente de se projeter dans l'avenir sans aucune autre barrière que son imagination.

Aujourd'hui quels objets du quotidien ou quelles recherches scientifiques ont été inspirées par la science-fiction?

L'homme bionique, ou homme augmenté, est inspiré des cyborgs mi-homme mi-machine. Nous sommes aujourd'hui capables de faire des choses incroyables dans ce domaine. Cette semaine des Chinois ont fait pousser un nez sur le front d'un patient, ils ont déjà fait pousser une oreille sur une souris. Les prothèses de main sont si évoluées qu'il sera bientôt peut-être possible pour les patients d'avoir des sensations tactiles au-travers de membres synthétiques. On peut contrôler des jeux vidéo grâce à la pensée. Un exemple plus historique est le sous-marin propulsé par énergie nucléaire de Jules Verne. Le téléphone portable pliable est apparu pour la première fois dans Star Trek.

Les techniques imaginées par la SF : téléportation, voyages temporels… sont-elles scientifiquement réalisables ?

Relier la Terre à l'espace avec un ascenseur géospatial est une idée folle mais elle est sérieusement étudiée dans les laboratoires. De nombreux groupes de physiciens courent aussi après la téléportation. Ils ont fait quelques progrès dans ce domaine. L'homme a déjà envoyé des robots sur Mars ce qui est fou ! Il manipule le vivant de manière inimaginable, quelques dizaines années auparavant.

De manière générale, courir après un objectif difficilement atteignable, voire impossible, amène les gens à développer de nouvelles techniques et concepts pour franchir les barrières technologiques rencontrées. De là à savoir si l'on pourra prochainement se téléporter ou voyager dans le temps… rien n'est impossible. Tout est une question de temps, d'énergie et de moyens.

 

Commenter cet article